fbpx

Les avantages de la centralisation

Les avantages de la centralisation

La centralisation est toujours d’actualité pour les parcs d’aujourd’hui.

Ces derniers mois, j’ai travaillé sur quelques études concernant les parcs de véhicules et j’ai remarqué quelque chose que j’hésite à qualifier de tendance et qui va à l’encontre de la centralisation dans le secteur des parcs.

Dans un cas, une petite municipalité laisse toutes les décisions relatives à l’acquisition, à l’entretien, à l’exploitation et aux politiques de son parc de véhicules aux quatre départements concernés – chacun gère les véhicules dont il a la charge. Dans l’autre, la majorité du parc est centralisée, mais un service (incendie) s’est écarté de la gestion centralisée pour gérer ses propres programmes d’entretien, de remplacement et d’exploitation. Ces deux exemples ont suffi à piquer ma curiosité.

En approfondissant mes recherches, je suis tombé sur un article récent de mon collègue Adlore Chaudier, titulaire d’un doctorat, qui déplorait cette situation. Il note qu’après des décennies de recherche d’une gestion centralisée accrue des parcs du gouvernement fédéral américain, un décret rendu en 2018 a transféré la responsabilité générale de la stratégie de gestion des parcs de la General Services Administration (GSA) à deux autres départements, qui ont rapidement laissé le pouvoir discrétionnaire à chacune des agences fédérales qui gèrent des parcs.

Je ne dis pas que la décision du gouvernement fédéral américain a influencé ces deux parcs canadiens, mais je veux insister de nouveau sur la valeur de la centralisation des parcs pour tous.

Avantages de la centralisation

Traditionnellement, et je dirais que cela demeure valable, la décision de centraliser un parc repose sur quatre facteurs : efficacité, expertise, responsabilité et coût. Les partisans de la décentralisation ont fait valoir que la réactivité d’un parc dépendait de la proximité avec les utilisateurs finaux. Cependant, nous savons qu’un parc centralisé et bien géré, dirigé par un expert qualifié, peut répondre aux besoins de diverses organisations tout en bénéficiant des avantages de la centralisation.

La centralisation des fonctions d’un parc accroît l’efficacité, car elle permet à un seul décideur d’avoir une vision complète de toutes les décisions opérationnelles reliées au parc. Cela évite la duplication des responsabilités. L’acquisition centralisée mène à une plus grande normalisation du parc, ce qui signifie moins de pièces en stock, moins de formation pour les mécaniciens et une plus grande transférabilité des conducteurs. Ces gains d’efficacité se traduisent par des économies globales pour les organisations où les véhicules représentent souvent une dépense importante.

La gestion de parc est une affaire complexe. Mobilité, autonomie, télématique, carburants alternatifs sont autant de tendances de l’industrie qui nécessitent la connaissance d’un expert qualifié. Il peut être difficile de trouver un tel expert, et encore plus d’en trouver plusieurs pour gérer différents parcs au sein d’une organisation.

Après avoir embauché un expert, l’entreprise doit investir dans la formation continue pour maintenir ses connaissances. La centralisation permet à une organisation de concentrer ses maigres budgets de formation.

Responsabilité et risques

Le troisième domaine de considération est la responsabilité. L’exploitation d’un parc comporte des risques de dommages pour les ressources et le personnel de l’organisation. L’environnement réglementaire est complexe et en constante évolution, et les experts doivent se tenir au courant de la législation en vigueur, des heures de service en passant par les inspections avant départ. Un centre d’intervention centralisé, dirigé par une équipe d’experts formés, devrait coordonner la stratégie de gestion
des risques d’un parc de véhicules.

Comme indiqué précédemment, le parc de véhicules peut être l’un des coûts les plus importants pour une entreprise, non seulement pour l’acquisition de véhicules, mais également pour les coûts d’exploitation et d’administration. Les coûts fixes et les coûts opérationnels augmentent tandis que les véhicules coûtent plus cher à l’achat. La consolidation de la gestion peut réduire les coûts administratifs et l’utilisation d’achats groupés pour les véhicules, ainsi que la centralisation des services d’entretien et de carburant, peut entraîner des économies significatives.

La centralisation reste donc une pratique exemplaire en matière d’achat et de gestion de parc, car elle permet de gagner en efficacité du personnel, d’optimiser les compétences de ses employés et de mettre en place une stratégie cohérente de gestion des risques, tout en permettant de réaliser des économies.

Catégories : Parc

Articles populaires

Autosphere Mag

AM-Banner.gif

Calendrier

septembre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

octobre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

05oct(oct 5)10:00 am07(oct 7)1:30 pmAFLA 2020 Corporate Fleet Conference

07oct(oct 7)11:00 am08(oct 8)6:00 pmExpérience virtuelle CCIF 2020

Nos partenaires

Menu
X