fbpx

Des véhicules inutilisés 96 % du temps

Autosphere » Parc » Des véhicules inutilisés 96 % du temps

Un sondage d’Angus Reid Public Global, mené auprès de 2000 Canadiens en février 2019, révèle que les Québécois sont les plus enclins au pays à se départir de leur voiture et à envisager des modes de transport alternatifs.

En effet, si 78 % des habitants du Canada interrogés affirment dépendre de leur véhicule, la statistique descend à 51 %, lorsque l’on isole les répondants québécois. Le sondage dévoile également que 37 % des propriétaires de voiture au pays en possèdent plus d’une. En comparaison aux autres provinces, le Québec affiche la plus faible proportion à ce chapitre, avec seulement 23 % des détenteurs possédant au moins deux véhicules. Ces chiffres sont encore plus bas, lorsque l’on ne considère que Montréal.

On remarque également que le coût de possession moyen en termes de mensualité est plus élevé ici (429 $) qu’à l’échelle nationale (384 $). Bien que les Canadiens paient cher leur véhicule, les résultats de l’étude démontrent qu’ils ne passent, en moyenne, que 380 heures par an au volant, et laissent leur voiture immobile les 8380 heures restantes.

« Les véhicules canadiens sont inutilisés, 96 % du temps », calcule l’entreprise d’autopartage entre particuliers Turo, qui est partenaire dans la réalisation du sondage. Les gestionnaires auraient-ils avantage à tenir compte de ces chiffres et à envisager des moyens de transport alternatifs pour réduire la taille de leur parc ? Selon les résultats présentés, au Québec, et particulièrement à Montréal, il vaudrait la peine d’y songer, la population semblant plutôt encline à délaisser la voiture.

Au total, 39 % des personnes sondées aimeraient un jour se départir de leur véhicule, dont 11 % dans un environ de 10 ans. Au Québec, cette statistique augmente à 20 %.

Si 43 % des Canadiens expriment leur préoccupation au sujet de l’incidence de leur véhicule sur l’environnement (proportion plus élevée dans le groupe d’âge des 18-34 ans), la proportion grimpe à 62 % au Québec. On remarque aussi que 42 % des répondants utilisent les autobus, les tramways ou les transports en commun rapides. À Montréal, seulement, le chiffre augmente à 79 %. D’autres modes de transport sont envisagés par les répondants, dont la location de voiture (51 %), les véhicules appelés à l’aide d’une plateforme électronique (49 %), l’autopartage (34 %) et l’autopartage entre particuliers (25 %).

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X