fbpx

Toyota ne souhaite pas substituer l’humain

Autosphere » Parc » Toyota ne souhaite pas substituer l’humain

Larry Hutchinson, président-directeur général de Toyota Canada, s’est désolé du fait que dans sa course vers des véhicules entièrement autonomes, l’industrie automobile pourrait avoir perdu de vue un élément essentiel : les gens aiment encore conduire.

« On suggère que, si on leur donnait le choix, les gens préféreraient être les occupants apathiques d’une navette. Ce n’est absolument pas la vision de Toyota, loin de là », lance-t-il, à l’occasion une assemblée d’influenceurs de l’industrie automobile canadienne.

« Alors que les autres constructeurs automobiles travaillent sur des véhicules qui se conduisent tout seuls – nous transformant en passagers passifs –, nous y incorporons de notre côté des technologies de sécurité automatisées et évoluées qui améliorent l’expérience de conduite au lieu de la dénaturer », nuance-t-il.

Toyota estime qu’automatisation et plaisir au volant ne sont pas des notions mutuellement exclusives. C’est pourquoi le constructeur a mis au point le système Gardien, qui au lieu de substituer le conducteur, présente des technologies de sécurité automatisées de pointe qui lui « servent de copilote, qui amplifient sa maîtrise du véhicule ainsi que sa vigilance au volant ».

Hutchinson mise donc, pour l’avenir, sur un modèle de véhicules plus agréables à conduire, mais pas sur des navettes autonomes dont la conduite est passive.

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X