fbpx

Le tiers des Canadiens textent aux feux rouges

Autosphere » Parc » Le tiers des Canadiens textent aux feux rouges

Un sondage de l’Association canadienne des automobilistes (CAA) dévoilé à la fin décembre révèle que le tiers des Canadiens ont texté au volant au cours du mois précédant l’enquête, et ce, même si près de 70 % affirment qu’il est inacceptable d’utiliser un cellulaire en conduisant.

« Ces chiffres sont troublants, observe Jeff Walker, vice-président aux affaires publiques de CAA. Texter au feu rouge a un effet qui se prolonge encore un bon moment après le passage du feu au vert; ce qui rend cette habitude dangereuse. » Il a été démontré qu’une personne peut être déconcentrée de la conduite jusqu’à 27 secondes après avoir utilisé son cellulaire; un délai beaucoup plus long que celui nécessaire pour traverser une intersection.

Pour informer le public des distractions les plus courantes, CAA invite les conducteurs à jouer à son nouveau jeu en ligne… à condition, bien sûr de ne pas être au volant.

Voici quelques faits sur les distractions au volant :

  • Les conducteurs qui échangent des textos au volant sont 23 fois plus susceptibles d’être impliqués dans une collision ou de passer proche de l’être que ceux qui évitent cette distraction.
  • Aux États-Unis, 84 % des décès liés à une distraction au volant étaient affiliés à une négligence ou à une inattention.
  • 80 % des collisions et 65 % des quasi-collisions impliquent une forme d’inattention de la part du conducteur.
  • Les conducteurs se laissant distraire sont trois fois plus à risque d’être impliqués dans une collision que ceux qui restent attentifs à la route.
Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X