fbpx

Le Congrès de l’ARPAC aborde les enjeux des recycleurs automobiles

Autosphere » Mécanique » Le Congrès de l’ARPAC aborde les enjeux des recycleurs automobiles
Le Congrès a été l’occasion de présenter le nouveau Conseil d’administration de l’ARPAC. Photos Michel Beaunoyer

Les recycleurs membres de l’ARPAC se réunissaient le 15 et 16 septembre à Bromont dans le cadre de leur congrès annuel.

C’est sous le thème « Soyons branchés » que cette rencontre s’est déroulée.

Pour les représentants des 72 entreprises de l’Association des Recycleurs de pièces d’autos et de camions, il s’agissait d’une occasion de renouer dans un cadre agréable et d’obtenir les dernières nouvelles de leur organisation. Cette association compte 52 ans d’existence et est au cœur de l’évolution positive de cet important secteur de l’écosystème automobile québécois.

Les participants ont été reçus à un cocktail et un souper BBQ sur la terrasse du Château Bromont avant de joindre, le lendemain, l’assemblée générale annuelle.

Le thème retenu pour cette édition est en lien direct avec deux facteurs déterminants, soit l’arrivée graduelle des véhicules électriques et la nécessité pour les recycleurs d’utiliser les outils technologiques les plus avancés pour, justement, rester branchés.

« Cette nouvelle réalité demandera aussi un accès à de la formation spécialisée, explique Simon Matte, président-directeur général de l’ARPAC. À ce chapitre nous profitons d’une précieuse collaboration avec l’équipe du CSMO-auto. Il est important que nos démonteurs sachent comment retirer ces pièces en sécurité et selon un protocole qui va en conserver toute la valeur. »

La question de la prévention des incendies a aussi été abordée alors qu’un conseiller en prévention, ancien pompier, sera maintenant une ressource pour les recycleurs. Ce spécialiste pourra accompagner les recycleurs pour s’assurer que tous les éléments de prévention sont en place dans leurs entreprises.

L’ARPAC a aussi souligné qu’elle mènerait une étude sur l’exportation de voitures accidentées et de pièces. « Nous voulons comprendre le phénomène et analyser sa profitabilité pour nos membres », indique M. Matte en entrevue avec Autosphere.

Nouveau président du CA

Après 13 ans à la présidence du Conseil d’administration de l’ARPAC, Pierre Robitaille passe le flambeau à Stéphane Gravel, de l’entreprise de recyclage du même nom à Sainte-Sophie.

Rencontres avec les fournisseurs

Dans le cadre de ce congrès, les recycleurs pouvaient aussi rencontrer des fournisseurs et partenaires dans le cadre d’une exposition. Ils ont pu en apprendre plus sur les nouveautés en matière de logiciels de gestion, d’assurance, d’approvisionnement et de revente de pièces ou encore des programmes de formation développés spécifiquement pour leurs besoins.

Fondation ARPAC

Un encan de cinq voitures accidentées offertes par des partenaires de l’association visait à récolter des sommes au profit de la Fondation ARPAC. Ces voitures ont été offertes par Intact, Progi, LKQ, iA auto et habitation et Impact. Rappelons que cette fondation, dirigée par Michel Coursol, vise à redonner aux communautés où œuvrent les recycleurs, puisque ce sont eux qui identifient dans leur milieu les personnes qui auraient besoin d’un coup de pouce. L’encan a permis de récolter 27 600 $ pour la Fondation.

L’assemblée annuelle s’est conclue sur un banquet animé.

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes : ARPAC, Évènement

EMPLOIS

 
Porsche West Island
Réceptionniste
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
TROIS DIAMANTS AUTO
Directeur.rice commercial.e
 
  MASCOUCHE
  Permanent
 
 
Confidentiel
Directeur(trice) des ventes
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Entrepôt Auto Durocher
Directeur (trice) des ventes
 
  MIRABEL
  Temps plein
 
 
Complexe Kia
Conseiller technique
 
  POINTE-AUX-TREMBLES
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES