fbpx

Diagnostic électronique sur un Cadillac SRX

Autosphere » Mécanique » Diagnostic électronique sur un Cadillac SRX
Steve Oborne est propriétaire, avec sa conjointe, Jennifer Gilbert, de l’Atelier Oborne Service de Val-Joli. Il baigne dans la mécanique depuis son enfance. [email protected]. Photo Bianca Diorio

Prendre le temps de consulter un bulletin technique, même âgé de plusieurs années, peut sauver bien du temps dans notre processus de diagnostic et de réparation des véhicules.

Pour débuter 2023, un Cadillac SRX 2006 nous a été apporté sur la remorqueuse. Après avoir essayé de remplacer la batterie du véhicule, le Cadillac ne pouvait être déplacé. Le levier de vitesse ne peut être activé. En plus, une fois la batterie en place, on ne peut plus retirer la clé du contact.

Arrivé à l’atelier, on peut constater que la SRX peut démarrer et être déplacée en débarrant manuellement le levier de vitesse et la clé du contact. Alors, pour la première étape, on saute sur l’analyseur pour voir si on peut avoir un indice sur la piste à suivre :  U1300 Class 2 serial data link low en plus de B3031 Security System In Learn Mode.

Réseau de communication

La SRX a un réseau de communication en série très important pour le fonctionnement du véhicule. Dépendamment d’où le bris sur le réseau se produit, le véhicule peut devenir impossible à démarrer ou à déplacer. Il faut aussi prendre note que le réseau en série peut être non fonctionnel et qu’on puisse quand même communiquer avec le ECM (engine control module) car celui-ci, communique par un autre réseau avec l’analyseur.  

Cette première charte de diagnostic du véhicule va nous aider à trouver exactement où le bris dans la communication se situe pour trouver la source du problème. 

Assez simple comme charte. On nous demande de débrancher une à la fois des jonctions (splice) sur le réseau et ensuite les modules jusqu’au moment où le code U1300 n’est plus présent. Procédure assez simple, mais quand même longue étant donnée la quantité d’étapes à suivre.

Le module ECM du SRX qui faisait problème. Photo Steve Oborne

L’oscilloscope au travail

Ici, je prends la décision d’utiliser mon oscilloscope, question de « voir » ce qui se passe sur le réseau. Directement à l’ECM, le signal est beau. Juste pour satisfaire ma curiosité, je prends une deuxième lecture plus loin sur le réseau, au Rear Integration Module, et là aussi, le signal pour l’instant, semble correct.  

Avant d’aller plus loin avec la charte, je décide de prendre un dernier cinq minutes pour voir s’il n’y a pas de bulletin technique pour cette problématique. Il en a un ! Le bulletin nous fait vérifier des alimentations de l’ECM avant de le condamner.

Effectivement, une fois le module ECM remplacé, le SRX retrouvait sa place sur la route. Leçon à retenir : même sept ans après la sortie de ce bulletin technique, son existence a été très appréciée. Alors, n’oublions pas de les feuilleter !

 

EMPLOIS

 
Honda de Boucherville
Commis comptable
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Grenier Automobile
Aviseur.se technique
 
  TERREBONNE
  Temps plein
 
 
Terrebonne Mitsubishi
Préposé.e à la livraison de véhicules
 
  TERREBONNE
  Permanent
 
 
BMW - Mini Ste-Agathe
Directeur.rice commercial.e
 
  STE-AGATHE-DES-MONTS
  Temps plein
 
 
CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
Commis au service à la clientèle
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES