fbpx

Réparation de système de chauffage automobile

Autosphere » Mécanique » Réparation de système de chauffage automobile
Steve Oborne est propriétaire, avec sa conjointe, Jennifer Gilbert, de l’Atelier Oborne Service de Val-Joli. Il baigne dans la mécanique depuis son enfance. [email protected] Photo Bianca Diorio

Dans le contexte économique actuel où les prix augmentent aux trois mois, il est inévitable que certains propriétaires de véhicule cherchent à économiser sur le coût de leurs réparations mécaniques.

Et, je suis prêt à conclure aussi que certains ateliers de réparation vont vouloir aller dans cette direction, question de ne pas perdre « la job ». Mais honnêtement, je ne suis pas convaincu que cette pratique va être gagnante, ni d’un côté ni de l’autre du comptoir. Car attention aux histoires d’horreur !

Chauffage déficient

Je vous partage un cas qui s’est présenté dans une de nos baies de service récemment. Il s’agissait d’un Chrysler Sebring 2010. La plainte du client : lors de son dernier voyage en Floride, le passager avant avait très peu de chauffage. Ici, il faut noter que le véhicule a été racheté il n’y a pas si longtemps.

La première vérification a été de constater la différence entre le côté chauffeur et le côté passager. Sans thermomètre, juste avec nos mains, on ressent une énorme différence entre les deux. On peut éliminer ici les problèmes de porte qui contrôle la chaleur, car dans cette voiture, il n’y a pas de système de contrôle de la température bizone. Alors, techniquement, s’il y a de la chaleur sur un côté, l’autre devrait en avoir aussi. On peut aussi éliminer l’existence d’un problème dans le conduit de ventilation puisqu’il y a autant d’air qui sort de chaque côté. Il ne reste qu’une cause : le radiateur de chauffage est obstrué.

Radiateur de chauffage

Radiateur de chauffage bloqué par du bouche-fuite avec les conséquences qu’on connait. Photo Steve Oborne

On procède à un nettoyage du radiateur de chauffage, en espérant un miracle. Non, rien ne fonctionne. Il faut le remplacer. C’est un contrat de plusieurs heures, assez salé, car il faut retirer le tableau de bord au complet.

Une fois le radiateur en main, on décide de l’ouvrir, question de confirmer qu’il est bouché, probablement par des dépôts de calcaire, chose qu’on voit couramment sur des véhicules plus âgés. 

Eh bien non, il est complètement obstrué, mais par du bouche-fuite ! Constatation qui vraisemblablement va choquer le propriétaire. L’ancien propriétaire (ou technicien) à injecté du bouche-fuite dans le système de refroidissement, et là, le nouveau propriétaire en paie le prix.

Une fausse économie

Où je veux en venir avec cette réparation ? Si cette réparation précédente avait été suggérée par un atelier, il faut se rendre à l’évidence que ses conséquences sont assez catastrophiques. Et cela s’applique à toute réparation qui n’est pas conforme au métier que nous pratiquons. Couper les coins ronds pour économiser entraîne souvent des réparations plus coûteuses. Et prendre cette approche en pensant bien faire n’excuse pas cette pratique.

En conclusion, avec le nouveau radiateur de chauffage installé, le propriétaire avait très hâte à sa prochaine escapade vers la Floride.

 

Catégories : Chronique, Mécanique
Étiquettes :
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

novembre

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES

15sepToute la journée01décProgramme CCAM-NADA : CALENDRIER DES FORMATIONS

décembre

07déc5:30 pm10:00 pmLE SOUPER DE NOËL, NAFA QC

15déc12:30 pm9:00 pmGrand Forum AIA du QuébecPresented by AIA Quebec

X