fbpx

NAPA lance le programme NexDrive

Autosphere » Mécanique » NAPA lance le programme NexDrive
John O’Dowd, vice-président marketing chez NAPA, a expliqué l’importance pour son réseau de développer une expertise en matière de VÉ. PHOTO Michel Beaunoyer

C’est à l’ouverture du Salon du véhicule électrique de Montréal, le 22 avril, que NAPA lançait la bannière NexDrive au Canada.

L’endroit était tout désigné pour présenter à la communauté automobile ce programme de certification des ateliers du réseau NAPA qui démontrera leurs capacités à réparer et entretenir les véhicules électriques et hybrides. « Ainsi, explique Alain Masse, président de UAP dans un communiqué de presse, notre position de chef de file du marché secondaire au Canada nous permettra d’offrir une alternative de qualité aux concessionnaires d’origine. »

Afin de pouvoir déployer la bannière NexDrive, un atelier devra avoir complété une formation accréditée, posséder l’équipement et les outils spécialisés, respecter les normes de sécurité et répondre favorablement à des audits réguliers. Mentionnons qu’au Québec, la formation Compétences VÉ sera la porte d’entrée à la bannière. Une formation inspirée de celle du Québec sera déployée prochainement dans le reste du Canada.

Au moins un technicien et l’aviseur technique devront avoir été formés dans chaque atelier aspirant à rejoindre cette nouvelle bannière.

La bannière NexDrive sera accessible aux ateliers du réseau NAPA qui répondront à des critères précis en matière de réparation et d’entretien de VÉ. PHOTO UAP

Une inspiration québécoise

Lors du point de presse, John O’Dowd, vice-président marketing chez NAPA, a reconnu l’importance de l’initiative d’Alain et Mathieu Côté, propriétaires de Pièces d’auto Alain Côté dans la région de Québec, qui ont lancé le programme Mécanique Haute Tension en 2020, comme source d’inspiration de NexDrive. « Nous avons saisi leurs meilleures idées pour créer une symbiose entre les magasins et les ateliers. Tout repose sur le développement des compétences. »

M. O’Dowd a en effet mentionné que l’expertise en matière de réparation et d’entretien de véhicules électriques et hybrides doit être partagée avec tous les joueurs du réseau. « Nous avons en effet des liens étroits avec les fournisseurs de pièces de remplacement et pouvons rester à l’affût des nouveautés pour partager l’information avec nos membres. Les magasins de pièces devront aussi être certifiés afin de pouvoir approvisionner les ateliers NexDrive. Le support complet du réseau NAPA Pièce d’auto est essentiel à la réussite de ce projet. » Le réseau comptera aussi des spécialistes dans ses centres d’appels afin d’être en mesure de répondre aux questions des garagistes au besoin.

Une couverture nationale

Yves Racette, bien connu au Québec pour son rôle pivot en tant que responsable du Pôle d’expertise en véhicules électriques au CPCPA, a été recruté par NAPA pour soutenir l’expansion du programme NexDrive.

Déjà, 11 ateliers québécois détiennent la certification alors que 14 sont engagés dans le processus. Le déploiement au Québec, où le marché du véhicule électrique est florissant, se poursuivra toute l’année. Dès 2023, la structure pour développer la certification NexDrive dans les autres provinces canadiennes permettra le recrutement d’ateliers.

La bannière NexDrive compte déjà une centaine d’ateliers en Europe où AAG, une filiale de Genuine Parts Company comme UAP, l’a introduite en 2020.

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X