fbpx

Subvention pour une formation en mécanique de véhicules électriques

Autosphere » Mécanique » Subvention pour une formation en mécanique de véhicules électriques
Ces subventions vont permettre à l’industrie de préparer sa main-d’œuvre à l’arrivée des véhicules électriques dans le marché secondaire. PHOTO Adobe Stock

Le CSMO-Auto vient d’annoncer qu’il est le promoteur d’un nouveau projet qui permettra de former 100 travailleurs de l’industrie des services automobiles via une Attestation d’études professionnelles en mécanique de véhicules électriques (AEP). 

Ce projet est rendu possible grâce à un financement de plus de 3 109 772$ provenant de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT).

Cette formation de courte durée sera disponible dans une dizaine de centres de formation professionnelle (CFP) à travers le Québec et offrira aussi aux participants des apprentissages en milieu de travail.

« Si la demande est au rendez-vous, nous retournerons au CPMT pour voir la possibilité de sommes additionnelles pour offrir le projet dans d’autres centres de formation du réseau », précise Johanne Dubé, chargée de projet au CSMO-Auto.

La formation compte 645 heures répartie en 12 modules qui se divisent en 360 heures en milieu scolaire et 285 en stage en entreprise.

Il permet l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles du CFP.

Il est possible pour le diplômé d’ajouter ensuite la certification Compétences VE par la réussite d’un examen.

Ce projet de formation permettra aussi d’adapter et d’uniformiser le matériel didactique existant, d’augmenter le matériel spécialisé en mécanique de VE dans les CFP et de former une dizaine de nouveaux maîtres formateurs.

Pour la réussite de ce projet, le CSMO-Auto s’alliera des partenaires du milieu scolaire, dont la Fédération des services scolaires du Québec (FCSSQ), mais aussi de l’industrie.

« L’AEP en mécanique de véhicules électriques est une belle opportunité pour l’industrie de développer les compétences VE de sa main-d’œuvre. Nous savons que le gouvernement du Québec a fait du virage électrique une priorité et nous travaillons ainsi, avec les partenaires de l’industrie, pour être en mesure d’entretenir ces véhicules de nouvelle technologie », reprend Mme Dubé.

Ce projet, qui va uniformiser le programme à travers le Québec, se fait en milieu scolaire et en entreprise, se veut une approche alternative et complémentaire au programme Compétences VE, qui elle vise la formation continue des techniciens déjà en milieu de travail.

Les informations relatives aux inscriptions seront annoncées dès que possible.

D’ici là, le CSMO-Auto vous invite à rester à l’affût de ses communications sur ses différentes plateformes.

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X