fbpx

Des manuels indispensables

Bavard, le tableau de bord peut afficher des dizaines de pictogrammes et jusqu’à une grosse de messages. PHOTO Guy O’Bomsawin

Au fil des dernières années, les cerveaux de la programmation informatique ont dramatiquement métamorphosé les véhicules.

En 2020, il est impossible à quiconque de tout savoir à propos de la multitude de fonctions d’une auto, que celle-ci soit d’entrée ou de haut de gamme… même pas l’essentiel, de fait.

Le manuel du propriétaire, qu’une infime partie d’automobilistes et de techniciens feuillette ou lit est pratiquement un syllabus de cours spécialisé réservé aux initiés.

En plus d’être incompréhensible à qui ne l’a jamais ouvert depuis l’achat de son premier véhicule, il est devenu non pas une simple publication explicative, mais un complexe ouvrage de référence.

Il serait d’ailleurs intéressant de les mettre au défi de nommer ou, au minimum, de dire ce que signifient les dizaines d’acronymes dont le manuel fait état, et le lot de pictogrammes des divers systèmes.

Le constat est tel, qu’il y a très peu de chances de s’adresser à un technicien qui a tout retenu des 450 à 900 pages du Manuel du propriétaire, même s’il est expert en quelque marque.

L’éclairage du tableau de bord et de la console se règle par l’écran de l’infodivertissement. PHOTO Guy O’Bomsawin

L’essentiel sous couvert

Selon Antidote, il faut d’ailleurs 10 heures de lecture ou 18 heures d’écoute pour découvrir ce que contiennent 450 pages, un minimum, outre le temps qu’il faut pour comprendre et retenir l’information.

Voilà pourquoi les automobilistes à qui on présente en quelques minutes les fonctions principales de l’ordinateur de bord d’un nouveau véhicule prennent la route en n’ayant rien retenu de la leçon.

Que les fanatiques de la mobilité et de la connectivité se régalent de l’infodivertissement, ne signifie nullement qu’ils maîtrisent les contrôles des fonctions propres à l’auto et en saisissent tout.

Mémoriser comme proposé le nombre de Ding et de Bips de divers modules, ou le fait que la tasse de café rouge rappelle qu’il faut combattre Morphée, n’a aucune commune mesure avec le reste.

Les incontournables menus et sous-menus reliés aux fonctions de base et aux options sont légion. PHOTO Guy O’Bomsawin

Initiation à l’autonomie

En principe, l’automobiliste doit apprendre à reconnaître tous les signes d’une assistance programmée qui se manifeste par des sons, des images, des messages vocaux et quelque 150 messages écrits.

C’est pourquoi, dans le sommaire de sa propre bible, un constructeur invite même 25 fois le lecteur à s’attarder à l’information détaillée portant sur autant d’aspects importants sinon primordiaux de connaître.

La seule façon d’éviter d’être pris au dépourvu par les freinages non sollicités, l’embuage instantané du pare-brise ou les apparentes pannes des fonctions, courantes ou non, est forcément de lire le manuel.

Fausses pannes

Bien que ce qu’on lit dans les manuels du propriétaire soit somme toute secondaire sous l’aspect de l’infodivertissement, il en va bien autrement en matière de diagnostic et de renseignements techniques.

Ainsi, découvre-t-on, ce n’est pas parce que le système Arrêt/Départ est activé que le moteur sera systématiquement en pause à l’arrêt, la priorité de sa gestion étant d’éviter sa surchauffe ou celle du climatiseur.

Presque tout ce qui se contrôlait jadis par les boutons est soumis à l’informatique, fût-ce pour régler la ventilation, le chauffage des sièges et du volant, l’ouverture et la fermeture des portières, ou l’éclairage de bord.

Bref, la seule façon de ne pas être pris au dépourvu et de bénéficier de la foule de réglages accessibles par l’écran, est de parcourir ou de consulter le Manuel du propriétaire.

Manuels téléchargeables

L’information qui s’y trouve permet de savoir rapidement si certaines fonctions ou options n’ont pas été activées, programmées ou désactivées volontairement ou involontairement par une réinitialisation.

Ce Manuel indique aussi les causes de dysfonctionnement reliées à divers facteurs qui altèrent entre autres les aides à la conduite, la batterie, les écrans ou l’arrêt/départ.

Indispensable à un diagnostic premier, le manuel du propriétaire est accessible et téléchargeable en ligne, sans frais, à moins qu’il soit déjà inclus dans l’ordinateur de bord.

On le trouve par le site du constructeur, sous la rubrique PROPRIÉTAIRES et l’onglet Manuels ; certaines marques exigent cependant d’inscrire le numéro d’identification du véhicule.

Le choix du mode de conduite, dont le menu s’active par un bouton de la console, est également informatisé. PHOTO Guy O’Bomsawin

Fonctions activables ou programmables
  • Appareils mobiles
  • Avertisseur de fatigue
  • Bluetooth
  • Caméra de recul et freinage automatique
  • Chaussée glacée – Avertisseur
  • Clignotants – Fréquence
  • Commande vocale
  • Compteur de trajet – Remise à zéro
  • Conduite – Modes Éco / Comfort / Sport / Personnalisé
  • Écran
  • Écrans tactiles – Niveau de sensibilité
  • Essuie-glace arrière
  • Heure et date
  • Horloge analogique affichable à l’écran
  • Information routière
  • Klaxon – Verrouillage de l’auto et alarme
  • Modes de conduite
  • Moteur – Mode Arrêt/Départ
  • Phares – Éclairage Départ et Arrivée
  • Pneus – Surveillance de la pression
  • Portières Glaces et toit – Ouverture et fermeture
  • Réinitialisation totale ou partielle
  • Rétroviseurs et essuie-glaces
  • Services d’entretien
  • Sièges chauffants
  • Sièges ventilés
  • Téléphone
  • Unités métriques ou anglaises
  • Volant chauffant
Causes de dysfonctionnement
  • Aides à la conduite
    • Défaillances provoquées par le désalignement des caméras, capteurs, radars, ou obstruction due au soleil, à un bris du pare-brise, à un objet, au à la saleté, ainsi qu’aux intempéries les masquant ou cachant les indications routières
  • Batterie
    • Décharge graduelle causée par un long déverrouillage des portières, des accessoires longtemps ou constamment branchés sans que le moteur tourne, tels téléphone, tablette, lampe, aspirateur, glacière
  • Écrans tactiles
    • Fonctionnement sensible à la saleté, à la graisse et à l’électricité statique; utiliser au besoin le bouton-poussoir rotatif ; luminosité altérée par grand froid de l’habitacle
  • Arrêt/Départ
    • Lorsque la température extérieure est élevée, cette fonction est sporadiquement interrompue afin d’éviter la surchauffe du moteur et du compresseur du climatiseur, même si elle demeure activée.

Le contrôle des sièges et volants chauffants, ainsi que des sièges ventilés se fait aussi par l’écran. PHOTO Guy O’Bomsawin

Risque de brûlures
Des constructeurs mettent en garde contre le risque de brûlures causés par les sièges et les volants chauffants, puisque certaines personnes ne perçoivent pas la chaleur en raison de l’âge, d’une maladie chronique, du diabète, d’un traumatisme à la moelle épinière, d’une affection autre, de la consommation de médicament ou d’alcool, ou d’épuisement. Selon la durée de l’exposition, les éléments peuvent causer des brûlures même à basse température.
Sensibles à l’eau
Si un constructeur nord-américain indiquait que le témoin d’anomalie d’un modèle 2011 ne s’éteignait que lorsque le système électrique redevenait sec, on en apprend maintenant infiniment plus.
Des syllabus

Indispensables, les volumineux manuels destinés aux propriétaires des véhicules – à l’exemple de la vingtaine présentés dans ce tableau – sont en soi des syllabus sur la compréhension et l’usage de l’instrumentation de base, comme des programmations complexes de l’ordinateur de bord.

Marque Modèle Pages
ALFA ROMEO Stelvio 450
BUICK Envision 550
CADILLAC CT4 400
CHEVROLET Malibu 430
CHRYSLER 300 400
DODGE Grand Caravan 430
FORD Fusion 570
HONDA Civic 790
HONDA Fit 740
HYUNDAI Venue 380
JEEP Wrangler 900
KIA Forte 600
MAZDA 3 960
MERCEDES Classe A 640
NISSAN Sentra 600
SUBARU Outback 640
TOYOTA Corolla 960
VOLKSWAGEN Jetta 460
VOLVO V60 830
Aperçu des acronymes mentionnés dans les manuels
ABS Système de freinage antiblocage
ACC Régulateur de vitesse adaptatif
AKI Indice d’octane
ALR Enrouleur à blocage automatique
ASL Blocage automatique du sélecteur de vitesses
ASR Système d’antipatinage à l’accélération
ATA Système d’alarme antivol
AVH Système anti-recul
AWD Traction intégrale
BAS Dispositif d’assistance au patinage
BSD Avertisseur d’angle mort
CVT Transmission à variation continue
DRL Feux de jour
DSG Boîte de 6 vitesses automatiques et manuelles
EBD Répartition électronique du freinage
EDL Système de verrouillage électronique du différentiel
EDR Enregistreur de données routières
ELR Enrouleur à blocage d’urgence
EN Norme européenne
EPC Commande du moteur
ESP Électro-stabilisateur programmé
GAW Poids maximal sur l’essieu
GAWR Poids nominal brut sur l’essieu
GPS Système de positionnement
GVW Poids total en charge
GVWR/PNBV Poids nominal brut du véhicule
INT Intermittent
LATCH Ancrages inférieurs et longes pour enfants
LCA Assistance au changement de voie
MFD Affichage multifonction
MIL Témoin d’anomalie
MTBE Oxyde de butyle tertiaire et de méthyle
OBD Système de diagnostic embarqué
RAB Freinage automatique en mode recul
RCTA Alerte de croisement en mode recul
SRH Phare de braquage
SRS Système de retenue complémentaire
TIN Numéro d’identification du pneu
TPMS Système de surveillance de la pression des pneus
XDL Extension du système de blocage électronique du différentiel

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes :

Articles populaires

Autosphere Mag

AM-Banner.gif

Calendrier

septembre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

octobre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

05oct(oct 5)10:00 am07(oct 7)1:30 pmAFLA 2020 Corporate Fleet Conference

07oct(oct 7)11:00 am08(oct 8)6:00 pmExpérience virtuelle CCIF 2020

Nos partenaires

Menu
X