fbpx

Reprise de Compétences VE à l’automne

Charles Gagnon, directeur général du CPCPA, est heureux de ces sommes qui viennent appuyer concrètement son plan stratégique de développement. PHOTO CPCPA

Le Conseil provincial des comités paritaires de l’industrie des services automobiles (CPCPA) remet ses activités de formation en branle et bonifie son offre en ligne, soutenu par un appui financier gouvernemental de 1.5 million $.

Plus de détails seront livrés dans quelques jours mais Charles Gagnon, directeur général du CPCPA, confirme la reprise des activités du programme Compétences VE cet automne.

En entrevue avec Autosphere, le directeur général a confié qu’à la fin du mois d’août les 16 maîtres formateurs auront été formés et des groupes pilotes seront lancés par la suite. Un programme structuré sur une période de 24 mois pour 4000 heures de formation s’ébranlera en janvier.

Pour appuyer son plan stratégique qui vise à développer l’excellence et la reconnaissance de la main-d’œuvre dans le secteur québécois automobile, le CPCPA, en collaboration avec les CPA régionaux et le CSMO-Auto, a obtenu plus de 1.5 million $ en subventions au cours des dernières semaines.

Dans un communiqué de presse émis le 7 juillet, le CPCPA indique que « Afin de réaliser ces importants projets de développement, plusieurs ententes de partenariat stratégique ont été négociées avec l’École des Métiers de l’Équipement Motorisé de Montréal (EMEMM) pour le développement des contenus des différents projets. »

Outre le programme Compétences VE, plusieurs projets pourront être mis de l’avant grâce à cette somme historiquement élevée de soutien gouvernemental.

Ces développements seront accessibles à la grandeur du Québec par le truchement d’un nouveau portail numérique du CPCPA au courant de l’automne 2020.

Formations en ligne

En détail, on parle ici de la création de 36 nouveaux webinaires, diffusés à deux reprises, par le CPA Québec et le CPCPA grâce à un budget de 158 850 $. De la création d’un portail numérique provincial de formation pour l’industrie automobile, en collaboration avec le CSMO-Auto et les CPA régionaux soutenue par un budget de 247 699 $.

Les formations traditionnelles pour la mécanique et les véhicules électriques seront adaptées afin de pouvoir être diffusées à distance.

Un budget de 691 534 $ est prévu à cette fin. Finalement, le développement et la mise à jour des contenus des manuels de formation continue nécessiteront un investissement de 411 393 $.

Un appui historique

Alors que les entreprises du secteur automobile se remettent des perturbations des derniers mois, nous avons demandé à M. Gagnon si les gestionnaires de ces entreprises, selon lui, avaient la tête à la formation.

« Dans le contexte actuel, la formation est plus importante que jamais. Il faut souligner qu’il n’y avait pas une offre très élaborée en ligne dans notre secteur. Nous n’avons jamais eu autant de subventions pour développer la formation dans les services automobiles au Québec. C’est une preuve de son importance. »

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes :

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X