fbpx

Une tendance à la hausse

Autosphere » Mécanique » Une tendance à la hausse
Une tendance à la hausse

Depuis la publication du dernier rapport de l’AIA, les dépenses en pièces automobiles achetées en ligne ont plus que doublé.

Les ventes au détail en ligne sont maintenant bien implantées. La tendance continue d’évoluer et il en va de même pour les types de produits que les consommateurs recherchent et achètent. L’Association des industries de l’automobile du Canada (AIA Canada) a récemment publié son deuxième rapport dans le cadre de sa série Comportement du consommateur, Qu’y a-t-il dans votre panier d’achats en ligne? Étude de la vente au détail en ligne de pièces d’automobile au Canada.

Les conclusions du récent rapport démontrent que, parmi les personnes sondées :

  • Le prix, l’évaluation ou le magasinage de véhicules constituaient les principaux éléments de recherche sur le Web (32 % des répondants)
  • Recherches en ligne pour l’achat de pneus ou pour d’autres services liés aux véhicules (28 % des répondants)*
  • Recherches en ligne pour le classement et l’évaluation des véhicules (20 %)
  • Recherches en ligne pour le prix des pièces, à l’exclusion des pneus (15 %)
  • Recherches en ligne pour des vidéos explicatives sur la réparation de véhicules (12 %)
  • Recherches en ligne pour l’achat de pièces automobiles, à l’exclusion des pneus (11 %)

L’étude montrait également que, parmi les pièces automobiles, les produits consommables comme l’huile moteur (33 %), les balais d’essuie-glaces (30 %), le liquide lave-glace (25 %) et les plaquettes de frein (22 %) étaient les catégories les plus populaires, alors que les transmissions (6 %), les ceintures de sécurité et les tendeurs (5 %) et les pièces d’échappement (5 %) étaient les moins populaires.

Cela dit, la tendance en matière de recherche et d’achat en ligne de pièces et de produits automobiles ne cesse de s’amplifier. Au cours des 12 derniers mois, le montant moyen dépensé en ligne était de 489 $, soit plus du double de la moyenne indiqué au rapport de 2016, qui était alors de 220 $.

Jean-François Champagne, président de l’AIA Canada, a déclaré : « Je crois que nous assistons à une réorganisation de la chaîne d’approvisionnement de produits automobiles. Nous faisons face à une perturbation, et elle prend la forme de partenariats, de consolidations de masse et de nouveaux modes de livraisons. Nous avons constaté le phénomène il y a déjà un bon moment, et tout indique qu’il se poursuivra en allant en s’accélérant ».

Catégories : Mécanique
Compromis entre bus et taxi
Dominic Labelle à Histoire de succès

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X