fbpx

Le dernier mot : L’entrepreneuriat, plus que les start-up

Autosphere » Mécanique » Le dernier mot : L’entrepreneuriat, plus que les start-up

Dans cette chronique, je vous propose de traiter des opportunités qui s’offent aux hommes d’affaires ayant un commerce établi et qui cherchent un moyen de progresser.

En tant que grossiste indépendant ou propriétaire d’atelier, vous avez fondé votre commerce il y a plusieurs années, établi vos bases et fait progresser votre entreprise, qui est aujourd’hui en bonne position financière. Vous êtes un entrepreneur accompli.

Les start-up
En parcourant parfois les magazines d’affaires et les pages financières, nous lisons souvent que les jeunes entrepreneurs mettent sur pied des start-up. Ces nouvelles petites PME sont souvent lancées par des débutants, comme vous l’étiez vous-même quand vous avez démarré votre commerce.

Ces jeunes sont très attirés par les secteurs de la technologie, de la création et d’Internet. Même si ces entrepreneurs sont souvent sous-capitalisés, les institutions financières sont prêtes à les écouter car ils sont bien formés, ils possèdent la connaissance de leur produit ou service et travaillent à créer l’avenir.

Les investisseurs les écoutent, car ces nouvelles entreprises n’exigent pas d’investissement important dans les actifs physiques : bâtisse, amélioration locative et inventaire. Le risque du financier réside dans la main-d’oeuvre compétente et l’originalité de l’offre du nouveau partant. Les Google, Microsoft et Amazon sont des exemples de réussite.

Le processus d’acquisition
Votre cas est différent. Vous avez fait votre start-up il y a 15 ou 20 ans et votre commerce est établi. Vous avez de bons actifs, une clientèle fidèle et des employés compétents. Vos résultats financiers reflètent une croissance régulière.

Si vous voulez progresser, l’acquisition d’un garagiste concurrent serait une excellente façon de donner une croissance rapide à votre entreprise. Vous ne savez pas comment faire pour acheter un autre commerce ? C’est tout à fait normal car ce n’est pas votre domaine ; vous êtes dans la réparation et le service automobiles.

Cependant, vous êtes un homme d’affaires et savez poser des questions. Votre banquier et votre comptable vous conseilleront. Si le bilan de votre entreprise est bon, les banques ont de l’argent pour vous financer.

Pour savoir si votre concurrent est à vendre, il faut lui laisser savoir vos intentions. Il y a souvent des commerces qui ne sont pas à vendre, mais leurs propriétaires réfléchissent sachant qu’ils auraient un acheteur.

Une autre façon de générer une croissance à l’intérieur de votre opération est d’élargir votre éventail de services : spécialisation en air climatisé, formation d’un technicien en électronique, service d’esthétique, location ou autres.

Pour les grossistes
Les grossistes ont aussi des opportunités en or d’accélérer leur croissance à travers leur propre réseau. De ce côté, tous les grands réseaux de distribution ont les ressources pour vous aider à faire le cheminement d’une acquisition.

Ceux-ci peuvent vous informer si certains propriétaires dans votre bannière sont à vendre, et ils se feront un plaisir de vous assister dans votre démarche.

Pour ceux qui sont prêts à progresser, rien ne vous empêche de créer un nouveau start-up.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X