fbpx

La CCAQ va de l’avant avec une certification pour les concessionnaires

Autosphere » Concessionnaires » La CCAQ va de l’avant avec une certification pour les concessionnaires
Ian Sam Yue Chi est président de la Corporation des concessionnaires automobiles du Québec. Photo Michel Beaunoyer

Répondant à la demande unanime des participants à la Rencontre au Sommet d’avril dernier, nous avons mis en place un plan de développement de la certification des concessionnaires automobiles du Québec.

Les concessionnaires réunis au Sommet avaient manifesté leur volonté de redorer leur image de distributeurs de véhicules en se dotant d’un cadre de qualité englobant leurs opérations et la relation avec leurs clients.

Cette volonté assumée d’établir une grille des bonnes pratiques et matière de conformité et d’éthique se concrétise par la mise en place, dès septembre prochain, d’un programme de certification pour les concessionnaires québécois.

C’est dans le cadre de la Rencontre au Sommet qui aura lieu à Montréal en septembre que nous lancerons ce programme de certification auprès de nos membres. Pour l’occasion, nous avons aussi invité les constructeurs automobiles à se joindre à nous pour faire partie de la conversation.

Un projet rassembleur

À mes yeux, la certification des concessionnaires automobiles sur notre territoire est le projet le plus porteur de l’histoire de la CCAQ. Depuis la rencontre d’avril, la première de cette nature organisée par notre association, on sent les effets positifs de nos discussions relatives à la perception de notre rôle auprès des consommateurs.

Plusieurs concessionnaires ont invité des firmes spécialisées pour analyser avec eux leurs processus. Qui plus est, certains d’entre eux ont confié à des membres de leur personnel des tâches liées à l’éthique et à la conformité des pratiques ou ont simplement embauché de nouvelles ressources pour s’en charger.

Leur association est aussi là pour les appuyer dans leurs besoins de formation ou pour les guider vers des experts aptes à les aider dans leurs démarches de bonification des processus.

L’établissement de standards de qualité menant à l’obtention de la certification a été réfléchi afin de conserver le processus le plus simple et attirant possible. Revoir la culture interne est une démarche déjà entreprise par plusieurs de nos membres. Cela touche autant les méthodes de gestion que les habiletés sociales, puisque l’interaction avec les consommateurs est un des principaux enjeux du redressement de leur perception face à notre rôle.

Un levier à l’amélioration continue

Cette certification permettra aussi d’établir un classement des concessionnaires, leur permettant de se comparer et de s’améliorer à la lumière des réussites de leurs collègues.

Toute une aventure se présente à nous. Nos membres ont clairement indiqué à quel point ils voulaient s’investir pour continuer à représenter des entreprises pertinentes dans la distribution de véhicules au Québec.

La certification sera lancée cet automne et je n’ai aucun doute qu’un grand nombre de concessionnaires voudront l’obtenir pour rehausser leur culture d’entreprise. La CCAQ prévoit ensuite un plan de communication dirigé vers le grand public, qui sera en mesure de voir les efforts déployés par notre industrie pour mieux répondre à leurs attentes.



EMPLOIS

 
Joliette Dodge Chrysler Jeep
Technicien.ne
 
  JOLIETTE
  Temps plein
 
 
Léveillé Mazda Laval
Préposé.e aux réclamations et à la relance
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
Mazda de Laval
Conseiller.e aux ventes - véhicules neufs - salaire concurrentiel - Laval
 
  LAVAL
  Permanent
 
 
Drummondville Volkswagen
Commis aux pièces
 
  DRUMMONDVILLE
  Temps plein
 
 
Acura Plus Blainville
Technicien.ne à temps complet
 
  BLAINVILLE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES