fbpx

Les Canadiens recherchent des modèles accrocheurs, mais achètent pragmatique

Autosphere » Concessionnaires » Les Canadiens recherchent des modèles accrocheurs, mais achètent pragmatique
Les Canadiens recherchent des véhicules aspirationnels mais achètent des véhicules pratiques. Photo Ford Canada

Les données publiées par AutoHebdo.net, la place de marché automobile la plus importante et la plus fiable du Canada, donnent un aperçu révélateur des préférences des acheteurs de véhicules en 2023.

En cette année marquée par les turbulences économiques et une hausse exceptionnelle du prix des véhicules, les données liées aux recherches effectuées sur la place d’affaires en ligne AutoHebdo.net suggèrent que les acheteurs demeurent optimistes.

Parmi les véhicules les plus recherchés sur AutoHebdo.net en 2023, 60 % sont des berlines de luxe ou des voitures sport. En sixième place l’an dernier, la Porsche 911 se hisse pour la première fois en deuxième place à l’échelle nationale, repoussant la Honda Civic en troisième place. Pour la neuvième fois, le Ford F-150 est le véhicule le plus recherché au Canada, alors que le Dodge Ram 1500 fait un retour au top 10, étant seulement le deuxième camion à y figurer depuis 2019.

Bien que la liste des véhicules les plus recherchés recoupe en grande partie celle des véhicules les plus vendus sur AutoHebdo.net en 2023, ce dernier top 10 est décidément plus pragmatique. Ainsi, 9 des 10 véhicules les plus vendus au Canada selon AutoHebdo sont des véhicules fonctionnels et utilitaires comme des camions et des VUS, sans aucune marque de luxe. L’écart entre les données de recherche et les données de vente suggère que dans un contexte d’austérité budgétaire, les Canadiens sont d’abord attirés par la passion en début de parcours d’achat, mais reviennent rapidement à la réalité.

Véhicules les plus recherchés en 2023 Véhicules les plus vendus en 2023
1. Ford F-150 1. Ford F-150
2. Porsche 911 2. Dodge Ram 1500
3. Honda Civic 3. Ford Escape
4. BMW 3 Series 4. Chevrolet Silverado 1500
5. Toyota RAV4 5. Honda CR-V
6. Ford Mustang 6. GMC Sierra 1500
7. Mercedes-Benz C-Class 7. Toyota RAV4
8. Mercedes-Benz E-Class 8. Nissan Rogue
9. Chevrolet Corvette 9. Jeep Wrangler
10. Dodge Ram 1500 10. Honda Civic

« Chaque année, AutoHebdo analyse des millions de points de données pour mettre en lumière l’évolution des habitudes et préférences des consommateurs », explique Ian MacDonald, chef du marketing chez AutoHebdo. « Cette année, nous observons le maintien de l’intérêt envers des véhicules plus ambitieux et la sélection de véhicules plus pratique, ce qui suggère que les Canadiens demeurent optimistes malgré une année turbulente, mais au final, optent pour des modèles plus fiables et fonctionnels. »

Analyse des recherches par province

Chaque mois, 11 millions de Canadiens consultent des centaines de milliers d’annonces de véhicules sur AutoHebdo.net; AutoHebdo recueille et analyse ces données de recherche en fin d’année, afin de brosser le portrait des intérêts des acheteurs canadiens et de dresser la liste des véhicules les plus convoités. L’analyse des véhicules les plus recherchés par région révèle une certaine variation des préférences d’une partie du Canada à l’autre.

Retour de l’intérêt envers les véhicules de luxe en Colombie-Britannique – Après deux années consécutives d’intérêt croissant envers les véhicules plus économiques, le retour du VUS BMW X5 (#7) au Top 10 pourrait indiquer le renforcement du segment des véhicules de luxe. Composé à 50 % de véhicules de luxe, le Top 10 des véhicules les plus recherchés en Colombie-Britannique en 2023 inclut le plus grand nombre de marques de luxe au pays.

Retour des gros véhicules en Alberta – En Alberta, l’engouement pour les gros véhicules ne se dément pas, les camions et VUS s’accaparant de la majorité du Top 10 des véhicules les plus recherchés. Malgré le déclassement de certains VUS apparaissant sur la liste de l’an dernier, le retour cette année de deux camions, soit le Toyota Tacoma (#7) et le très populaire Dodge Ram 1500 (#3), confirme l’intérêt des Albertains pour les gros véhicules.

Le beau fixe en Saskatchewan – Reconnue pour son penchant pour les véhicules pratiques, la province reste fidèle à ses habitudes. Le Dodge Ram 1500 (#2) et le Toyota 4Runner (#9) font leur entrée sur un Top 10 composé à 80 % de véhicules fonctionnels. Les marques de luxe continuent d’être boudées dans la province, alors que la Honda Civic et le Jeep Grand Cherokee sont disparus du Top 10 pour faire de la place aux deux camions ci-haut mentionnés.

L’Ontario se tourne vers les berlines – L’automobile continue d’être le segment de choix en Ontario, en parallèle avec une lente reprise du côté des camions. Le Ford F-150 se hisse à la première place dans cette province, le Dodge Ram 1500 (#10) éjectant la Honda Accord du top 10 de cette année. L’Ontario continue de préférer le luxe, comme en fait foi la liste des dix meilleurs véhicules de cette année qui est dominée par les marques de luxe. La Honda Accord ne faisant plus partie de la liste, les options économiques se limitent maintenant à la Honda Civic (qui passe de la première à la troisième place).

Les modèles économiques demeurent populaires au Québec – Les cinq véhicules les plus recherchés au Québec cette année sont les mêmes qu’en 2022. La province reste toutefois passionnée pour la légendaire Honda Civic (#1), suivie de la Porsche 911 (#2), du Toyota RAV4 (#3) (qui supplante la BMW Série 3 (#4)), et du Ford F-150 (#5). Le seul véhicule neuf à se hisser sur la liste de cette année est le Jeep Wrangler (#9), qui éjecte de ce fait la Mazda3. Le champion national, le Ford F-150, ne connaît pas d’engouement particulier au Québec et finit au cinquième rang, le classement le plus bas au pays.

Les VUS: un segment solide au Manitoba – En matière de VUS au Canada, c’est le Manitoba qui donne l’exemple. Ainsi, le Top 10 des véhicules les plus recherchés dans la province en comporte 4, soit le Toyota RAV4 (#2), le Honda CR-V (#5), le Jeep Wrangler (#7) et le Jeep Grand Cherokee (#9). Le Toyota Highlander, comme d’autres véhicules de luxe tels que la Mercedes-Benz Classe C et la BMW série 3, se trouve surclassé par le Dodge Ram 1500 (#6), le Toyota Tacoma (#8) et la Corvette de Chevrolet (#10). L’absence de véhicules de luxe dans le top 10 des meilleurs vendeurs de la province démontre que les Manitobains restent toutefois alignés sur l’utilité et le pragmatisme cette année.

Les Maritimes délaissent les compactes – Les provinces de l’Atlantique se tournent à nouveau vers les grosses machines, les camions et VUS occupant 70 % du Top 10 des véhicules les plus recherchés cette année. Il s’agit d’un revirement complet par rapport à l’an dernier, alors que les provinces maritimes s’étaient temporairement détournées des camions pour s’intéresser davantage aux options plus compactes. Ainsi, la Corolla et la Camaro laissent la place au Dodge Ram 1500 (#8) et au Toyota Tundra (#9), faisant de la Honda Civic (#2), du Ford Mustang (#5) et de la Chevrolet Corvette (#10) les seules berlines à figurer dans la liste des véhicules les plus recherchés cette année.

Tendances automobiles

En plus de faire une analyse poussée des données de la place d’affaires en ligne AutoHebdo.net pour en dégager les tendances, AutoHebdo mène régulièrement des études de consommation pour demeurer au fait de l’évolution du paysage automobile. Cette année, ces recherches indiquent que les Canadiens s’adaptent aux conditions économiques et, qu’en contexte d’augmentation de l’inventaire global, de baisse d’intérêt pour les VÉ et avec l’attitude résiliente de la plupart des acheteurs, l’intérêt pour les véhicules neufs reprend de l’élan. Parmi nos observations:

L’année du camion

L’an dernier, alors que les Canadiens avaient commencé à ressentir les pressions économiques, dû composer avec la pénurie de véhicules et l’augmentation drastique du prix de l’essence, l’intérêt envers les véhicules à faible consommation s’expliquait aisément. Cette année cependant, les Canadiens voient grand et non seulement recherchent surtout des camions, mais ils en achètent aussi. Pour la première fois depuis 2019, deux camions figurent sur la liste des 10 véhicules les plus recherchés au pays et on enregistre une augmentation du nombre de camions dans le top 10 de la plupart des régions. On note dans l’ensemble une hausse de l’intérêt des consommateurs pour cette catégorie, alors que les stocks se ressaisissent (+51 % sur une année) ; 2023 en fut une bonne pour les camions.

Les Canadiens, des acheteurs résilients

Toute l’année, malgré les hausses de prix des véhicules, les Canadiens ont fait preuve d’une grande résilience dans leurs intentions d’achat. Selon une étude récente menée par AutoHebdo, si certains acheteurs admettent que leur niveau de confiance envers l’économie est en baisse, ils demeurent généralement positifs quant à leur situation financière personnelle. Ainsi, 58 % d’entre eux perçoivent positivement leur situation financière actuelle et 45 % estiment qu’elle ira en s’améliorant. En fait, la place d’affaires en ligne AutoHebdo.net a connu une augmentation de 5 % du nombre de visites cette année par rapport à la même période l’an dernier, les places d’affaires en ligne demeurant la première référence des acheteurs automobiles.

Inventaire de véhicules neufs en hausse; baisse de la pression sur l’occasion

Alors que les cadences de production reviennent à la normale, les véhicules neufs sur AutoHebdo représentent 41 % des annonces, contre 30 % en 2022, ce qui réduit la demande sur l’usagé. Les acheteurs de véhicules neufs qui se sentaient obligés d’acheter du « presque neuf » peuvent maintenant respirer et choisir parmi cette caravane de nouveaux véhicules neufs. Les effets se font sentir légèrement sur l’intérêt pour les véhicules d’occasion et, par conséquent, sur les prix qui baissent chaque mois depuis juillet. Les stocks de véhicules d’occasion, d’abord en replis au premier trimestre, se sont depuis ressaisis et dépassent maintenant les niveaux de 2022, alors que le marché semble revenir à l’équilibre.

Malgré une baisse d’intérêt les VÉ, l’offre d’options vertes est plus variée que jamais

Après un an de curiosité inspirée par les prix record de l’essence en 2022, les données AutoHebdo de cette année suggèrent une baisse des intentions d’achat pour l’électrique. En 2023, seulement 56 % des conducteurs actuels de véhicules à combustion se disent prêts à considérer un VÉ lors de leur prochain achat, en baisse par rapport aux 68 % de l’année précédente. Quant aux Canadiens qui n’ont pas l’intention de passer à l’électricité, la tendance s’explique par des facteurs macroéconomiques comme le prix des véhicules (40 %), les taux d’intérêt (24 %) et l’inflation des prix (13 %).

Aujourd’hui, seulement 1 Canadien sur 10 possède un VÉ, et bien que l’intérêt pour les sources de carburant alternatif ait augmenté de 15 % depuis l’an dernier, les recherches de véhicules électriques représentent moins de 3 % de l’ensemble des recherches sur la place d’affaires en ligne AutoHebdo.net. L’inventaire de VÉ connaît une bonne reprise, l’inventaire hebdomadaire moyen ayant augmenté de 146 % par rapport à novembre de l’an dernier. Cela semble attribuable à l’arrivée d’un plus grand nombre d’options sur le marché, avec le lancement de la nouvelle Kia EV9, de la Volvo EX30, d’une nouvelle Toyota Prius, de la Toyota Crown et enfin, la BMW X5 PHEV. Avec le lancement des camionnettes Chevrolet Silverado EV et Dodge Ram EV, le segment des camions électriques est appelé à croître en 2024.

« Le prix constitue toujours un facteur très important pour les acheteurs de véhicules, surtout dans le contexte actuel », explique Jodi Lai, rédactrice en chef chez AutoHebdo. Mais comme l’achat d’un véhicule constitue une dépense importante, les Canadiens n’ont pas tendance à faire de compromis. Si le prix des véhicules est plus élevé cette année, cela n’empêche pas les acheteurs à d’abord s’intéresser aux véhicules qui soulèvent les passions, en début de parcours d’achat. Oui, ils reviennent rapidement à la réalité et font souvent un choix plus pragmatique, mais ils ne considèrent plus uniquement les options économiques, ce qui semble indiquer que le prix n’est plus un facteur aussi dissuasif que l’an dernier.

Méthodologie

Les rapports analytiques sont générés avec les données de recherche sur AutoHebdo par des utilisateurs canadiens et le nombre d’annonces retirées à la suite d’une vente, entre le 1er janvier et le 27 octobre 2023. Les résultats sur un an sont fondés sur les données de janvier 2022 à octobre 2023. AutoTrader utilise les données de suppression d’annonces comme facteur d’approximation des ventes pour analyser le mouvement des annonces sur le site. AutoHebdo commande régulièrement des études indépendantes pour suivre l’évolution des habitudes et préférences d’achat des Canadiens, tant auprès des acheteurs potentiels que des acheteurs récents. AutoHebdo a aussi interrogé ses utilisateurs tout au long de l’année 2023 afin de rester au courant des plus récentes tendances en matière de magasinage automobile.

 

EMPLOIS

 
Confidentiel
Estimateur.trice
 
  LONGUEUIL
  Temps plein
 
 
Joliette Dodge Chrysler Jeep
Commis aux pièces
 
  JOLIETTE
  Temps plein
 
 
G2S TOBEQ
Représentant.e du service clientèle
 
  ST-LAURENT
  Temps plein
 
 
Fortier Auto
Préposé.e à la livraison de véhicules
 
  ANJOU
  Permanent
 
 
Autolounge
Technicien.ne
 
  LAVAL
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Aucun évènement