fbpx

Ford choisit Bécancour, le Canada investit

Autosphere » Concessionnaires » Ford choisit Bécancour, le Canada investit
Le gouvernement du Canada investit dans la production de matériaux de batteries pour les véhicules Ford. Photo Ford

Les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé l’octroi d’un financement de 644 millions de dollars pour la construction d’une nouvelle usine de production de matériaux de batteries à Bécancour. 

François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. Photo Gouvernement du Canada

« Cet investissement démontre encore une fois que le Canada est le partenaire stratégique vert de choix pour les leaders mondiaux de l’industrie de l’automobile, » a déclaré l’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. « Aujourd’hui, on renforce la place clé que le Québec occupe dans la chaîne d’approvisionnement en véhicules électriques alors que nous continuons à bâtir notre écosystème de batterie. Cet investissement est bon pour l’environnement; il est bon pour l’économie; et il assurera le maintien d’emplois bien rémunérés pour des années à venir. »

L’usine sera construite par un consortium formé de la Ford Motor Company et des entreprises coréennes EcoProBM et SK On. Estimé à plus de 1,2 milliard de dollars, ce projet créera plus de 345 emplois.

L’usine d’EcoPro CAM Canada produira en moyenne 45 000 tonnes de matériaux actifs de cathode par année. La production sera destinée à la fabrication de batteries pour les futurs véhicules électriques de Ford. L’usine devrait être opérationnelle en 2026.

« Je suis très fier que le Québec attire de gros joueurs du calibre de Ford-EcoProBM-SK On », a pour sa part déclaré le premier ministre du Québec, François Legault. « Après GM-Posco ce printemps, on annonce un nouvel investissement majeur de 1,2 milliard de dollars dans la Vallée de la transition énergétique pour la construction d’une usine de matériaux actifs de cathode à Bécancour. On est en train de bâtir les fondations d’une industrie qui va permettre au Québec de devenir un leader de l’économie verte en Amérique du Nord et dans le monde. Avec la transition énergétique, on a la chance de s’imposer dans la nouvelle économie et de devenir plus riches tout en réduisant les émissions mondiales de GES. »

L’aide financière se répartit comme suit : le gouvernement du Canada verse une contribution conditionnelle de 322 millions de dollars, par l’intermédiaire du Fonds stratégique pour l’innovation; et le gouvernement du Québec accorde, par l’entremise d’Investissement Québec, un prêt de 322 millions de dollars en partie pardonnable.

 

EMPLOIS

 
Porsche West Island
Réceptionniste
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
TROIS DIAMANTS AUTO
Directeur.rice commercial.e
 
  MASCOUCHE
  Permanent
 
 
Confidentiel
Directeur(trice) des ventes
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Entrepôt Auto Durocher
Directeur (trice) des ventes
 
  MIRABEL
  Temps plein
 
 
Complexe Kia
Conseiller technique
 
  POINTE-AUX-TREMBLES
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES