fbpx

Les carrossiers évaluent leurs relations avec les assureurs

Autosphere » Carrosserie » Les carrossiers évaluent leurs relations avec les assureurs
Luc Fillion comptant plusieurs années d’expérience dans le secteur de la carrosserie est conseiller spécial pour la CCPQ. Photo Luc Fillion

Les résultats de la seconde édition du sondage sur les relations entre les carrossiers et les assureurs, réalisée sous l’égide de la CCPQ, indiquent certains gains dans un contexte où les relations avec les donneurs d’ouvrage demeurent parfois tendues.

Ce sondage a permis aux carrossiers de tracer un portrait clair de leurs relations avec les diverses compagnies d’assurance actives au Québec. Le classement de ces compagnies montre que Beneva, Industrielle Alliance, Allstate et Desjardins sont les donneurs d’ouvrage avec lesquels les carrossiers ont les meilleures relations.

On peut aussi constater dans ce classement un fort recul de l’appréciation d’Intact, comparativement aux résultats de 2021.

À la lumière des résultats détaillés de ce sondage, où les carrossiers étaient invités à émettre leurs commentaires sur chaque volet de leurs relations d’affaires avec les assureurs, nous constatons que le fait d’avoir partagé les résultats du sondage de 2021 avec les assureurs a eu un effet positif sur certains aspects. Des initiatives comme la hausse du taux horaire, la prise en charge de certains frais pour le véhicule de remplacement ou encore l’octroi d’un montant plus élevé pour les frais de gestions montrent qu’il y a un changement graduel de l’attitude des assureurs à l’égard des ateliers qui réparent les voitures de leurs clients.

Il est toutefois déplorable toutefois de constater qu’il s’agit souvent de signaux encourageants émanant d’une minorité d’assureurs. Espérons que les résultats de cette année, que nous allons faire parvenir aux assureurs québécois, vont les sensibiliser et leur inspirer des décisions aptes à améliorer leur positionnement.

Le sondage indique que la pénurie de main-d’œuvre qualifiée affecte aussi les compagnies d’assurance. Plusieurs carrossiers ont indiqué leur frustration d’attendre trop longtemps des réponses à leurs questions ou encore de tomber sur des intervenants peu compétents.

Les carrossiers avaient aussi évalué leurs relations avec les compagnies d’assurance en 2021. Photo CCPQ
Le classement des assureurs en 2023, à la lumière de la qualité de leurs relations avec les carrossiers. Photo CCPQ

Nos recommandations

À la lumière des résultats de ce sondage et des nombreuses observations de nos carrossiers, la CCPQ va relancer les représentants des compagnies d’assurance sur ce qui représente les principaux points de friction dans ces relations.

Ainsi, nous allons revenir sur le fait, encore une fois, que le taux horaire versé aux carrossiers est loin d’être adéquat. Dans un contexte où les temps de réparation s’allongent, les assureurs devraient prendre en charge la voiture de remplacement. Les frais de gestion devraient aussi être bonifiés, comme certains assureurs ont commencé à le faire. Et finalement, les carrossiers souhaitent la suppression des ententes sur les escomptes de volume.

Les gains enregistrés au cours des dernières années doivent nous rappeler que la bonification des conditions financières des carrossiers est un engagement de longue haleine et qu’il faut persévérer.

 

EMPLOIS

 
Underkar
Commis aux pièces
 
  MONTREAL
  Temps plein
 
 
Confidentiel
Directeur.trice de la carrosserie
 
  GRAND-MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
Montréal Mitsubishi
Préposé - relance et prise de r.-v.
 
  LASALLE
  Temps plein
 
 
Montréal Mitsubishi
Coach de l'équipe de vente (« DESK »)
 
  LASALLE
  Temps plein
 
 
OSTIGUY FORD
Commis aux pièces
 
  RICHELIEU
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES