fbpx

Bâtir la confiance de demain

Autosphere » Carrosserie » Bâtir la confiance de demain
Peter Sziklai est propriétaire d'un atelier de carrosserie en Colombie-Britannique depuis 1983 et de Tsawwassen Collision Ltd. depuis 1995. Il a été actif au sein de l'ARA de la Colombie-Britannique et a siégé au conseil d'administration de la Collision Repair Division, dont il a été président pendant un mandat. M. Sziklai siège actuellement au comité directeur du CCIF. Vous pouvez le joindre à l'adresse [email protected]. Photo Peter Sziklai

Donner aux techniciens le temps de bien faire les choses.

Par le passé, notre secteur a accordé très peu d’attention au concept de culture d’entreprise ou de culture industrielle. Mais l’avenir exige une autre façon de voir les choses. Si vous voulez que votre magasin se distingue des autres, il est temps de commencer à créer une culture d’entreprise saine.

La confiance, qui doit être gagnée sur une longue période, est au cœur d’une culture d’entreprise saine.

Aujourd’hui, la plupart des propriétaires paient leurs techniciens au forfait, mais ce système est un exemple d’environnement peu fiable. Pour l’employé, cela signifie que son employeur ne le paiera que pour ce qu’il produit parce qu’il ne lui fait pas confiance pour travailler correctement. J’ai même entendu de nombreuses personnes du secteur dire qu’il fallait payer un forfait pour obtenir de bonnes performances de la part d’un technicien.

Laissons de côté la complexité des voitures modernes pour ne parler que de l’environnement de travail sain fondé sur la confiance. En tant qu’employeur, je refuse de croire que mes employés en feront le moins possible chaque jour. Ils veulent repartir à la fin de la journée avec la satisfaction d’avoir fait du bon travail. S’ils bénéficient d’un environnement physique sûr et d’un bon soutien, ils préféreront de loin travailler de manière régulière plutôt que de passer la journée à la traîne.

Toute l’équipe en profite

Mes employés savent qu’ils seront payés équitablement, ils travaillent donc correctement et toute l’équipe en profite. Les voitures sont aujourd’hui si compliquées qu’un technicien peut avoir besoin de prendre un peu plus de temps pour bien faire les choses. Dans un centre de réparation général, la matinée peut être consacrée au remontage d’un pare-chocs avant de Kia ou de Hyundai, avec ce qui semble être une centaine de clips et un faisceau électrique complet.L’après-midi pourrait être consacrée au démontage d’une porte de Ford Explorer 2022, qui ressemble à celle de 2021 mais dont le système de fixation de la poignée de porte est différent. Personne n’est gagnant si le pare-chocs doit être retiré de la voiture deux semaines plus tard parce que quelque chose n’a pas été connecté correctement ou si une nouvelle poignée doit être achetée pour l’Explorer parce que la première s’est cassée en se détachant.

À long terme, une entreprise saine et équitable, avec des employés bien rémunérés, ne peut se développer que si les techniciens sont autorisés à être prudents et à ralentir sur un nouveau sujet sans craindre de ne pas gagner d’argent ce jour-là.

Le technicien a besoin d’une chance de se calmer et d’avancer prudemment avec de nouvelles procédures.S’ils ne sont pas stressés par une nouvelle procédure, ils prendront le temps de bien faire les choses, ils seront payés pour la journée et l’employé et le salarié sauront que la prochaine fois que cette procédure sera appliquée, elle le sera de manière efficace.

Apporter des changements significatifs

C’est l’un des principaux inconvénients du paiement d’un taux forfaitaire : la confiance n’est pas au rendez-vous. Dans un environnement où le succès ne se mesure qu’en dollars, prendre le temps de comprendre comment faire les choses correctement, puis les faire correctement, n’est pas récompensé. L’approche forfaitaire a fonctionné pendant longtemps, mais les changements qui ne soutiennent pas ce système arrivent rapidement.

La bonne culture d’entreprise peut vous faire entrer, vous et votre entreprise, dans la nouvelle ère de la réparation automobile, qui est déjà là. Vous pouvez faire en sorte que cela se produise. Si vous voulez que votre magasin soit rentable, que vos employés et vos clients restent avec vous, il est peut-être temps d’arrêter de vous contenter d’expédier les commandes et de réfléchir plutôt aux domaines dans lesquels vous souhaitez apporter des changements significatifs.

Cela ne se fera pas du jour au lendemain, ni au cours du week-end. Mais c’est une chose à laquelle il faut commencer à réfléchir sérieusement et commencer à prendre des mesures pour la développer dans votre magasin.

 

Catégories : Carrosserie, Chronique
Étiquettes : Ressources humaines

EMPLOIS

 
Entrepôt Auto Durocher
Conseiller.ère en financement automobile
 
  MIRABEL
  Temps plein
 
 
Hyundai de Mascouche Albi Le Géant
Technicien.ne - apprenti.e technicien.ne
 
  MASCOUCHE
  Temps plein
 
 
Albi Chevrolet Buick GMC Cadillac Corvette
Technicien.ne - apprenti.e technicien.ne
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
ALBI Kia St-Eustache
Technicien.ne - apprenti.e technicien.ne
 
  SAINT-EUSTACHE
  Temps plein
 
 
Canadian Tire Vimont
Préposé.e de service
 
  LAVAL
  Temporaire possibilité permanent
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Aucun évènement