fbpx

Le rapport Mitchell détaille les différences en matière de réclamations entre les VÉ et les véhicules à essence

Autosphere » Carrosserie » Le rapport Mitchell détaille les différences en matière de réclamations entre les VÉ et les véhicules à essence
Mitchell a publié un rapport sur les réclamations reliées aux véhicules électriques. Photo Mitchell

Mitchell, société du groupe Enlyte et fournisseur de technologies et d’informations de premier plan pour les secteurs des sinistres IARD et de la réparation de carrosserie, a annoncé la disponibilité de son rapport Q2 2023 : Plugged-In : EV Collision Insights.

Le rapport met en évidence une augmentation continue de la fréquence des sinistres réparables liés aux véhicules électriques (VÉ), qui a atteint 1,49 % aux États-Unis et 2,64 % au Canada au cours du dernier trimestre. Il documente également les différences dans la gravité des sinistres, la capacité de conduite après l’accident et la réparation des collisions en comparant les VE aux automobiles à moteur à combustion interne (MCI).

« Il n’est pas surprenant que la gravité des sinistres pour les VÉ réparables dépasse celle des alternatives à moteur à combustion interne », a déclaré Ryan Mandell, directeur de la performance des sinistres chez Mitchell. « Toutefois, les données les plus récentes montrent que les VÉ sont moins susceptibles que les véhicules à moteur à combustion interne de ne pas pouvoir être conduits à la suite d’un accident. Malgré une plus grande interconnectivité entre les composants, ils ont moins de pièces mobiles. Par conséquent, à moins qu’un VÉ ne soit heurté par l’arrière, il est plus probable qu’il puisse être conduit. De telles différences auront un effet considérable sur les marchés de l’assurance automobile et de la réparation des collisions, compte tenu de la croissance récente de l’adoption des VÉ. »

Selon Cox Automotive, les ventes de VÉ aux États-Unis ont battu un autre record au deuxième trimestre avec près de 300 000 véhicules électriques à batterie vendus, soit une augmentation de 48,4 % par rapport au deuxième trimestre 2022. Bien que l’adoption puisse ralentir au Canada, l’Agence internationale de l’énergie prévoit des ventes mondiales de VÉ de 14 millions en 2023, les nouveaux achats s’accélérant dans la seconde moitié de l’année.

Des statistiques actualisées

En plus de suivre les tendances générales des sinistres liés aux VÉ, telles que la fréquence et la répartition géographique, le rapport de ce trimestre comprend des statistiques actualisées sur les différences entre les VÉ et les automobiles à moteur à combustion interne en ce qui concerne les points suivants

  • Gravité des sinistres – La gravité moyenne pour tous les VE était supérieure de 963 $ aux États-Unis et de 1328 $ au Canada par rapport aux alternatives à moteur à combustion interne. Ces écarts de coûts ont grimpé à 1589 $ et 1600 $ respectivement si l’on considère uniquement les modèles Tesla.
  • Utilisation des pièces d’origine et pourcentage de pièces réparées – La plupart des pièces des VÉ proviennent directement du fabricant, 90,75 % des VÉ réparables utilisant des pièces d’origine contre 66,50 % pour les automobiles à moteur à combustion interne, soit une différence de 24,25 %. En outre, les réparations de VÉ comprennent un pourcentage plus faible de pièces réparées que de pièces remplacées : 13,49 % contre 19,20 % pour les véhicules à moteur à combustion interne.
  • Heures moyennes de remise en état – Les heures de travail pour la remise en état de la peinture peuvent représenter 40 % du temps de travail total pour un ordre de réparation moyen, ce qui en fait un facteur clé des dépenses liées aux sinistres collision. Au deuxième trimestre, les heures de remise en état des VÉ étaient en moyenne de 8,51 contre 8,02 pour les automobiles à moteur à combustion interne.

Pour télécharger le dernier rapport Plugged-In : EV Collision Insights, visitez le site Web de Mitchell (en anglais seulement). Vous pouvez également vous abonner aux prochains numéros.

Fréquence des sinistres réparables pour le véhicules électriques. Photo Mitchell

 

Catégories : Carrosserie, Communiqué de presse
Étiquettes : Mitchell

EMPLOIS

 
Chaput Automobile
Préposé.e à l'esthétique automobile
 
  VARENNES
  Permanent
 
 
Chaput Automobile
Technicien.ne de classe 2 ou 3 - à partir de 30 $ de l'heure selon l'expérience
 
  VARENNES
  Permanent
 
 
Porsche Rive-Sud
Conseiller.ère technique interne
 
  SAINT-HUBERT
  Temps plein
 
 
Brossard chevrolet buick gmc
Conseiller.ère technique
 
  BROSSARD
  Permanent
 
 
Mazda Gabriel St-Laurent
Réceptionniste
 
  MONT-ROYAL
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES