Ressources humaines : le secteur de la carrosserie doit s’adapter

À l’aube de l’année 2020, comment aider les entreprises à s’adapter aux transformations du marché du travail ?

Les employeurs sont aux prises avec un manque de main-d’oeuvre et ne savent plus où donner de la tête pour recruter. Cela a été dit et redit et malheureusement cette situation ne devrait pas s’améliorer dans les prochaines années. Que peut-on faire lorsque notre entreprise n’a pas de ressource à portée de main ? Qui peut s’ajouter à l’équipe de travail ? La meilleure solution est-elle d’investir dans les employés qui sont déjà dans votre entreprise ?

L’industrie pleine de contradictions

L’industrie semble pleine de contradictions lorsqu’il est question de formation. Les employeurs veulent de la main-d’oeuvre qualifiée, mais ils embauchent des personnes n’ayant aucune formation initiale. N’y a-t-il pas une contradiction de parler des enjeux de technologie et d’adaptation des compétences (scan, post-scan par exemple) et de constater que les travailleurs embauchés dans les dernières années (+ 70 %) n’ont aucun diplôme d’étude professionnelle (DEP) ? Actuellement les employeurs investissent encore très peu en formation. Cette situation aura certainement un impact déterminant dans l’industrie dans les années à venir si cette tendance se maintien.

Investir dans la main-d’oeuvre

La première réaction à avoir dans ce contexte de crise, et la plus susceptible d’aider votre entreprise à la surmonter, c’est d’investir dans la main-d’oeuvre actuelle. Le mot d’ordre devrait être de rehausser les compétences de la main-d’oeuvre. Pour y arriver, il faut donc dès maintenant mettre en place des actions concrètes. La technologie avance plus vite que peuvent suivre les milieux de travail. Formation, adaptation, diplomation et certification devraient être la priorité des employeurs. Comment feront-ils pour faire face aux enjeux technologiques ? La question se pose.

Alors, comment pourrons-nous en sortir ?

Donner de la fierté, de la crédibilité et de la compétence au secteur. Formez vos employés et reconnaissez leurs compétences. En faisant cela, vous allez du même souffle valoriser le secteur de la carrosserie et le rendre plus attrayant. De reconnaître les compétences de vos travailleurs est un synonyme de respect et un important renforcement. Lorsqu’il est question de parler de compétence dans les entreprises, les travailleurs et les employeurs croient que le nombre d’années à occuper une fonction justifie le fait qu’un travailleur est compétent. Le nombre d’années d’expérience est-il synonyme de compétence ? Bien sûr qu’un employé qui travaille au quotidien à réaliser des tâches en lien avec son métier est compétent. Mais, il serait risqué de penser que le nombre d’années d’expérience est directement lié au niveau de compétence.

Développer les compétencesde la main-d’oeuvre

Les transformations qui impactent le marché du travail sont trop importantes pour ne pas réagir rapidement. Former les employés de l’entreprise sur le métier, le service client, les outils technologiques, etc. La formation apporte des compétences et augmente la productivité. La compétence sera le facteur le plus déterminant et celui qui aura un impact sur la santé d’une entreprise dans les années à venir. Surmonter la crise passe par le développement des compétences de la main-d’oeuvre. Cette main-d’oeuvre qui est actuellement à votre emploi est la clé de l’avenir de votre entreprise, investissez en elle!

Calendrier

février

19fev7:30 am4:45 pmAQTR / Colloque mobilité dans les collectivités

21fevToute la journée22Groupe Del Vasto / Congrès

26fevToute la journée28Michelin / Lancement du pneu X-ICE SNOW

mars

02mar5:30 pm10:00 pmCorporation Mobilis / Avant-Première bénéfice du Salon de l'auto de Québec

03marToute la journée08Corporation Mobilis / Salon de l'auto de Québec

04mar3:00 pm10:00 pmNAPA / XPO Rimouski

Nos partenaires

Menu
X