fbpx

Le luxe se démocratise

Autosphere » Pneus » Le luxe se démocratise

Les pneus haute performance (HP) – voire ultra haute performance (UHP) – sont de plus en plus accessibles au commun des automobilistes.

En 2003, Chrysler lançait sa plateforme 300, une première voiture nord-américaine destinée au grand public, chaussée de pneus HP. Ces produits haut de gamme se démocratisent depuis au rythme des performances sportives aujourd’hui associées à une vaste sélection de véhicules.

Le client a maintenant le loisir de choisir son produit face à une offre qui s’élargit de plus en plus, jusqu’à offrir un éventail de prix qui, depuis tout récemment, comblera différents goûts et différents budgets.

Une offre en pleine croissance

« Les pneus HP et UHP ont connu une évolution remarquable depuis dix ans, mais depuis trois ou quatre ans, la courbe est exponentielle et la croissance se poursuit », explique Frédéric Champagne de Desharnais Pneus & Mécanique.

« Les constructeurs donnent à leurs voitures un caractère plus sportif. Ce n’est pas rare aujourd’hui de voir des Cadillac et des Lincoln, qui avaient auparavant des cotes de vitesse T ou H, atteindre 240 à 280 km/h. La tendance du marché est à la haute performance », affirme-t-il.

De leur côté, les fabricants de pneus ont dû étendre leur offre en très peu de temps. « Ceux qui proposaient des pneus haute performance très spécialisés ont retravaillé leurs composants pour offrir un meilleur compromis sur la performance, la maniabilité et la durée de vie, ajoute M. Champagne. Par exemple, le segment des voitures hybrides et électriques à lui seul implique des solutions qui allient les capacités sportives à une conduite durable et écologique. »

Haute performance, bas de gamme

Comme le souligne Michel Bédard, directeur général chez Pneus National, le paramètre du prix à l’achat s’est aussi imposé du côté des fabricants asiatiques. « Les voitures viennent d’origine avec des pneus UHP très dispendieux, mais il n’est pas rare aujourd’hui de voir des voitures sportives accessibles à des clients au budget limité. »

« J’ai moi-même été étonné des différences entre certains secteurs. À Boucherville, les propriétaires de voitures de luxe s’en tenaient aux pneus haut de gamme pour leurs remplacements, sans égard au prix », explique-t-il, soulignant le caractère naturel du phénomène, venant d’un automobiliste doté d’un budget lui permettant l’acquisition d’un tel véhicule.

« À Laval, à mon grand étonnement, la demande était complètement différente : les clients qui roulent dans des voitures de luxe sont bien souvent les premiers à se diriger vers des options économiques, soutient-il. Ils vont débourser beaucoup pour leur voiture et équilibrer leur dépense en allant d’emblée vers des pneus d’entrée de gamme qui, au final, peuvent offrir un bon rapport qualité-prix. »

Cerner les vrais besoins

Or, l’augmentation du choix fait aussi augmenter le risque d’insatisfaction dans un segment qui, par nature, implique des sacrifices. « Aujourd’hui, pour une même voiture de luxe, les clients ont des besoins parfois très différents. Il faut rester conscient que la principale caractéristique des pneus HP reste la performance, souligne Michel Bédard. Pour le reste, il s’agit de trouver le produit offrant le meilleur compromis pour le client, selon qu’il favorise le prix, la durabilité, la maniabilité ou le confort. »

Catégories : Pneus

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

novembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X