fbpx

Les préoccupations en matière de sécurité impactent l’adoption des VÉ par les femmes

Autosphere » Parc » Les préoccupations en matière de sécurité impactent l’adoption des VÉ par les femmes
Une nouvelle étude de Geotab dévoile les facteurs limitant potentiellement l'adoption des VÉ, notamment la sécurité des bornes de recharge et la fiabilité des infrastructures. Photo Adobe Stock

Geotab a publié une nouvelle étude qui indique que la sécurité des bornes de recharge est une considération chez les femmes et pourrait freiner l’adoption des véhicules électriques (VÉ) au Canada et aux États-Unis (É.-U.).

L’étude, qui a porté sur plus de 1000 hommes et femmes au Canada et aux États-Unis respectivement, indique que les préoccupations en matière de sécurité, telles que des stations de recharge bien éclairées et moins éloignées, pourraient être des facteurs clés dans l’adoption des VÉ au Canada et aux États-Unis.

Parmi les personnes interrogées, 46 % des Canadiennes et 33 % des Américaines envisagent d’utiliser un VÉ comme prochain véhicule, alors que les statistiques sur la possession réelle de VÉ révèlent une forte disparité. Au Canada, les hommes représentent 74 % des propriétaires de VÉ, et aux États-Unis, 72 % des propriétaires de VÉ sont des hommes,ce qui indique qu’il existe des obstacles à l’adoption des VÉ par les femmes.

Examen des questions de sécurité

L’étude de Geotab a établi une corrélation convaincante entre les préoccupations en matière de sécurité entourant les lieux de recharge et la possession d’un VÉ, révélant des écarts notables entre l’intention d’achat et l’adoption réelle.

Les préoccupations des femmes canadiennes :

  • 30 % des femmes interrogées ont exprimé des inquiétudes quant à la sécurité générale des lieux de recharge des VÉ.
  • Près de la moitié des femmes interrogées ont noté que des bornes de recharge facilement accessibles et bien éclairées dans des zones moins éloignées contribueraient à les convaincre d’acheter un VÉ.
  • 20 % des femmes interrogées sont également plus susceptibles de considérer le renforcement de la sécurité autour des stations de recharge comme un facteur convaincant pour l’achat de leur prochain véhicule.

Les préoccupations des femmes américaines :

  • 43 % des femmes interrogées ont des préoccupations en matière de sécurité concernant les stations de recharge de VÉ.
  • Environ 40 % des femmes interrogées ont indiqué que l’importance de disposer de bornes de recharge accessibles et bien éclairées dans des zones moins éloignées influencerait leur décision d’achat d’un VÉ.
  • 21 % des femmes interrogées considèrent le renforcement de la sécurité autour des stations de recharge comme un facteur susceptible d’influencer leur prochain achat de véhicule.

« Le manque de cohérence dans l’infrastructure de recharge et les préoccupations en matière de sécurité personnelle peuvent expliquer en partie pourquoi les femmes constituent une minorité de propriétaires de véhicules électriques », a déclaré Sherry Calkins, vice-présidente de Connected Car & Platform Solutions chez Geotab. « La sécurité est également l’une des préoccupations les plus citées par les femmes travaillant dans l’industrie des véhicules commerciaux, y compris le camionnage, en particulier lorsqu’il s’agit de stations-service et d’aires de repos. Alors que nous nous efforçons d’attirer plus de femmes dans l’industrie, à un moment où les parcs commerciaux se dirigent vers l’adoption des VÉ, il est important de tenir compte de ces questions afin d’éviter de créer de nouvelles barrières dans l’industrie. »

L’enthousiasme des jeunes pour les VÉ

L’étude indique également que les groupes d’âge les plus jeunes (18-34 ans) sont les plus intéressés par la possession d’un VÉ, 53 % des répondants américains et 55 % des répondants canadiens de ce groupe d’âge exprimant un fort désir de posséder un VÉ. Cependant, des facteurs tels que le coût des VÉ peuvent limiter l’adoption réelle, car les conducteurs canadiens de VÉ ont tendance à être plus âgés, avec au moins 50 % des conducteurs de VÉ canadiens âgés de 55 ans ou plus et l’âge moyen d’un conducteur de VÉ canadien étant de 51,3 ans. Il en va de même aux États-Unis, où les personnes âgées de 55 ans et plus représentent 53,6 % des propriétaires de VÉ.

 

Catégories : Communiqué de presse, Parc
Étiquettes : Geotab, Sécurité,

EMPLOIS

 
St-Jérôme auto dépôt
Esthétique
 
  SAINT-JÉRÔME
  Temporaire
 
 
Confidentiel
Commis aux pièces / conseiller.ère technique
 
  LANAUDIÈRE
  Temps plein
 
 
Confidentiel
Conseiller.ère technique sénior.e
 
  LANAUDIÈRE
  Temps plein
 
 
Olivier Hyundai St-Basile
Commis comptable
 
  ST-BASILE-LE-GRAND
  Temps plein
 
 
Terrebonne Mitsubishi
Directeur.rice adjoint.e aux ventes - véhicules d'occasion
 
  TERREBONNE
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES