fbpx

Le CSMO-Auto devient Innoviste

Autosphere » Mécanique » Le CSMO-Auto devient Innoviste
La nouvelle identité visuelle d'Innoviste : vecteur de l’industrie des véhicules motorisés. Photo Innoviste

Le Comité sectoriel de main-d’oeuvre des services automobiles (CSMO-Auto) annonce aujourd’hui un changement important au sein de son organisation : son nom change pour mieux refléter son engagement envers l’ensemble des acteurs de l’industrie des véhicules motorisés.

À compter du 26 février 2024, l’organisation sera connue sous le nom d’Innoviste : vecteur de l’industrie des véhicules motorisés. Ce changement de nom marque une nouvelle étape dans le parcours de l’organisation. Il est le fruit d’une réflexion approfondie et d’un engagement envers sa mission. Il témoigne de son évolution en tant qu’organisation ainsi que de sa volonté à s’adapter aux défis et aux opportunités qui se présentent avec excellence et innovation.

En plus de devenir Innoviste, son mandat s’élargit et englobe maintenant l’ensemble des sous-secteurs des véhicules motorisés, c’est à dire la mécanique automobile et de véhicule lourd, la carrosserie, les véhicules récréatifs et de loisirs, la vente de véhicules, la vente de pièces de véhicules, le recyclage de véhicules, les engins de chantier et la mécanique agricole.

Innoviste demeure un comité sectoriel de main-d’oeuvre avec une mission enrichie qui vise à soutenir et à aider les entreprises de l’industrie avec leurs enjeux de main-d’oeuvre, de formation et de gestion des ressources humaines. Par sa vision, Innoviste veut renforcer son engagement envers la mobilisation, la concertation et l’action sur les enjeux de développement de la main-d’oeuvre.

« Devant les enjeux actuels et à venir, l’industrie a besoin plus que jamais de se mobiliser et de se concerter pour faire le passage aux technologies et à l’électrification. Innoviste détermine son point de mire sur trois grandes priorités : d’abord un rôle d’informateur auprès du gouvernement pour faire connaitre les enjeux de l’industrie et collaborer à la mise en place d’initiative pour que les entreprises et les travailleurs puissent obtenir de l’aide dans leur développement. Puis, développer l’accès à la formation continue dans l’ensemble du Québec et enrichir l’offre. Ensuite, le soutien aux gestionnaires en gestion des ressources humaines qui devient un incontournable, il faut garder la main-d’oeuvre. Finalement, la valorisation de
l’industrie et la promotion des métiers deviennent une urgence, il faut les faire connaitre et améliorer l’attraction », affirme Danielle Le Chasseur, directrice générale d’Innoviste.

Tout au long de la transition, Innoviste poursuivra ses activités en fournissant des services de qualité supérieure, notamment la formation, la certification et le développement de compétences pour les employeurs et les travailleurs de l’industrie. Innoviste assumera également son leadership en matière de valorisation des métiers grâce entre autres à une campagne de promotion à la grandeur du Québec qui débutera dans les prochaines
semaines.

Le nouveau nom, Innoviste : vecteur de l’industrie des véhicules motorisés, entrera en vigueur le 26 février prochain et tous les supports de communication de l’organisation qui reflèteront ce changement seront mis à jour à cet effet.

 

EMPLOIS

 
Confidentiel
Préposé.e de cour
 
  VERDUN
  Temps plein
 
 
Confidentiel
Conseiller.ère technique
 
  VERDUN
  Temps plein
 
 
CARRXPERT TERREBONNE
Agent.e de liaison
 
  TERREBONNE
  Temps plein
 
 
Subaru de Laval
Commis comptable - secrétaire aux ventes
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
GROUPE ALBI LE GÉANT
Directeur.rice commercial.e
 
  MASCOUCHE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES