fbpx

Le Grand Forum du Québec de l’AIA Canada est de retour

Autosphere » Mécanique » Le Grand Forum du Québec de l’AIA Canada est de retour
La dernière rencontre du Grand Forum du Québec de l'AIA Canada avait lieu à l'automne 2018. Photo Autosphere

C’est le 15 décembre qu’aura lieu, au Centre des congrès de Saint-Hyacinthe, le Grand Forum du Québec de l’AIA Canada après un hiatus de trois ans.

Cet évènement rassembleur, qui durera de 13h00 à 21h00, devrait compter près de 400 participants. La dernière édition, en 2018, à Drummondville, avait attiré 325 représentants du secteur de l’entretien automobile.

Réjean Lortie. Photo AIA Canada

« C’est certain que nous avons tous hâte de nous retrouver, lance Réjean Lortie à la tête de l’organisation de l’évènement. Le Grand Forum du Québec, sous le thème Je suis AIA se veut un lieu d’échange et de partage où nous allons mettre l’accent sur le sentiment d’appartenance. Il faut que les participants ressentent, qu’ils soient fournisseurs, fabricants ou gestionnaires d’ateliers, qu’ils font tous partie du même écosystème. Tous les secteurs du marché secondaire automobile sont bien représentés et c’est pour nous une grande richesse. Plus ces intervenants apprendront à se connaître et plus ils pourront tisser des liens professionnels, et souvent personnels, pour faire progresser leurs entreprises et tout le secteur. »

M. Lortie est heureux de partager aussi le vent de jeunesse qui souffle sur l’organisation, notamment par l’implication de jeunes talents au sein du Conseil d’administration. Ce rajeunissement du comité de direction va de pair avec la nouvelle dynamique insufflée à l’organisation depuis quelques années, notamment sous l’impulsion de Patrick St-Pierre, visant à la faire mieux connaître des représentants de la relève. L’AIA Canada va en effet poursuivre sa campagne de promotion des métiers de l’automobile en organisant à l’automne des présentations directement dans les centres de formation professionnels.

Un riche programme

Pour en revenir plus spécifiquement au contenu de la rencontre du 15 décembre, M. Lortie parle d’un programme bien élaboré. En rencontre plénière, en début de journée, le point sur les rouages qui activent présentement notre industrie sera fait. Une présence gouvernementale est prévue pour détailler, entre autres, les programmes de formation mis en branle dans le secteur, notamment en matière d’entretien des véhicules électriques.

Par la suite, le groupe sera scindé en trois et dirigé vers autant d’ateliers. Le premier, sous le thème de la santé et de la sécurité en milieu de travail, abordera la prévention des bruits. Le travail en atelier expose en effet les techniciens à des bruits puissants et répétitifs qui peuvent à la longue causer des dommages permanents à l’audition. Plusieurs travailleurs du secteur approchent de la retraite avec des problèmes d’auditions irréversibles.

Les formateurs Wilson Almeida et Philippe Bussières poursuivront sur la même lancée en présentant les défis que représente pour notre secteur d’activité l’électrification des transports. Ils aborderont aussi le rôle du Comité paritaire des services automobiles dans le double enjeu des défis technologiques et du développement des compétences.

Le Grand Forum du Québec est l’occasion de renouer avec la communauté du secteur de l’entretien automobile tout en rapportant de bonnes idées en entreprise. Photo Autosphere

M. Lortie prendra lui-même la parole lors du troisième atelier, à titre de consultant, pour offrir un résumé de sa formation portant sur la vente. « On parle ici d’une approche englobante, explique le principal intéressé. Je parlerai de vendre avec le cœur, pas uniquement des produits et services à nos clients, mais aussi de vendre notre passion au sein même de nos entreprises. »

Le motivateur et magicien Étienne Vendette retrouvera tous les participants pour conclure la journée de présentations sous le thème « Servir un client c’est magique ».

Afin de faciliter les retrouvailles et nouvelles rencontres, un grand cocktail où les participants auront accès à une variété de stations dînatoires se prolongera par une soirée casino comptant 15 tables de jeu.

Inscription dès le 15 septembre

Les gens de l’industrie intéressés à cet évènement pourront s’inscrire directement sur le site de l’AIA Canada dès le 15 septembre. Les profits tirés des frais d’inscription, tout comme ceux émanant du Tournoi de golf, seront versés à la fondation Raymond Savard pour la remise de bourses aux représentants de la relève dans les centres de formation professionnels.

 

Catégories : Mécanique, Publicitaire
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X