fbpx

Tenneco et Eaton s’associent pour produire un nouveau système intégré de gestion thermique des gaz d’échappement

Autosphere » Mécanique » Tenneco et Eaton s’associent pour produire un nouveau système intégré de gestion thermique des gaz d’échappement
La technologie du mini-brûleur CSTU de Tenneco PHOTO Tenneco

Eaton et Tenneco ont annoncé un accord de développement conjoint entre le Groupe Véhicules d’Eaton et le Groupe Air Propre de Tenneco pour produire un système intégré de gestion thermique de l’échappement qui permettra aux fabricants de véhicules légers et de camions commerciaux de se conformer aux prochaines réglementations sur les émissions.

Partout dans le monde, les normes d’émission sont de plus en plus rigoureuses pour les constructeurs de véhicules. En Europe, la prochaine étape des normes d’émissions devrait être introduite en 2025.

L’Office californien des ressources atmosphériques (CARB) et l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) ont prévu des mesures similaires pour 2024 et 2027, respectivement.

Collectivement, ces nouvelles réglementations réduiront les limites de NOx d’échappement de 90 %, accélérant ainsi la nécessité pour les fabricants de moteurs mondiaux d’employer des stratégies supplémentaires de réduction des émissions.

Selon les termes de l’accord, l’unité thermique de démarrage à froid (CSTU) de Tenneco sera combinée avec la technologie de soufflerie TVS d’Eaton. Le système intégré de gestion thermique de l’échappement fournira de la chaleur directement au système de post-traitement du véhicule ce qui est essentiel pour réduire les émissions d’échappement nocives.

En chauffant le catalyseur SCR à environ 200-250 degrés Celsius, le système de post-traitement peut convertir efficacement les NOx en émissions propres (par exemple en particules d’azote et d’eau) à la sortie du catalyseur SCR. Le ventilateur TVS Roots à commande électrique d’Eaton permet de contrôler efficacement et précisément le flux d’air afin que le CSTU puisse maintenir des températures de post-traitement optimales.

Le système CSTU de Tenneco

« Le CSTU est une technologie de gestion thermique active qui chauffe et maintient rapidement la température du système de contrôle des émissions », a déclaré Nick Morley, directeur de l’ingénierie avancée mondiale du groupe commercial Clean Air de Tenneco.

« Dans la mesure où la majorité des émissions sont générées lors du démarrage initial du moteur et dans des conditions de ralenti prolongé, l’ajout d’un système intégré de gestion thermique des gaz d’échappement en amont du catalyseur permet un allumage rapide et une conversion efficace des NOx dans toute la variété des conditions de fonctionnement. » Ajoute-t-il.

«Il est devenu évident il y a environ trois ans que les futures réglementations gouvernementales sur les NOx seraient drastiquement plus strictes qu’aujourd’hui, et le système de gestion thermique des gaz d’échappement est une technologie efficace pour chauffer activement un système de post-traitement pour les moteurs diesel des véhicules commerciaux afin de réduire considérablement les émissions de NOx au démarrage à froid », a déclaré Justin Hopkins, responsable du développement technologique du groupe Véhicules d’Eaton.

« Nous sommes heureux de nous associer à Eaton pour développer un système entièrement optimisé pour les fabricants de moteurs, en tirant parti de notre technologie de post-traitement et de nos capacités d’ingénierie. » A affirmé Dmitri Konson, vice-président de l’ingénierie mondiale de l’activité Clean Air de Tenneco.

Le système intégré de gestion thermique des gaz d’échappement attire déjà l’attention de plusieurs constructeurs mondiaux, qui sont en train de choisir la technologie de groupe motopropulseur qui leur permettra de respecter les futures exigences en matière d’émissions.

En adoptant cette solution, il est possible d’éliminer les systèmes compliqués à multi-injecteurs et à catalyseur Light-off, avec des boîtiers à couplage étroit, ce qui simplifie les choses. Le CSTU et le ventilateur TVS seront vendus individuellement par Tenneco et Eaton, respectivement, mais seront conçus comme un système permettant aux constructeurs automobiles de les intégrer à leurs véhicules.

Les activités de développement se dérouleront au centre technique de Tenneco à Edenkoben, en Allemagne, et au centre technique d’Eaton à Marshall, dans le Michigan. Le système intégré de gestion thermique des gaz d’échappement devrait être prêt pour le début de la production d’ici 2025 afin de respecter le calendrier réglementaire.

Catégories : Communiqué de presse, Mécanique
Étiquettes :

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X