fbpx

Une approche différente par Mark Lemay

Mark Lemay, Président, Auto Aide Technical Services PHOTO Mark Lemay

Le diagnostic et l’entretien des VES nécessitent de nouveaux protocoles.

Aux fins du présent article, le terme « VE » désigne à la fois les véhicules électriques à batterie (VEB) et les véhicules hybrides, car les systèmes à haute tension utilisés dans les deux cas sont pour la plupart très similaires.

Les VES semblent être un sujet assez brûlant ces derniers temps. De nombreux techniciens et propriétaires d’ateliers se demandent ce qu’ils doivent faire pour se préparer lorsque ces véhicules entrent dans leurs ateliers avec des problèmes.

Comme pour tout le reste dans notre industrie de nos jours, la connaissance est la clé. C’est pourquoi la formation des techniciens sera essentielle pour que votre atelier et vos techniciens puissent entretenir les VES.

Volume d’entretien

Tout d’abord, soyons réalistes quant au volume de VE entrant dans vos baies de service. Actuellement, les VES constituent un segment très réduit, mais croissant du parc automobile. Je ne m’attends pas à ce que cela change radicalement dans un avenir proche, mais le nombre continuera à augmenter avec le temps. Au Canada, à l’heure actuelle, environ 4 % des véhicules vendus sont des VES.

Les VES représentent toujours un faible pourcentage du parc automobile, mais leur nombre augmente. PHOTO Ford

Cela signifie que vous ne devez pas vous précipiter pour former chaque technicien de votre atelier, mais que vous devez avoir quelqu’un dans votre personnel qui peut s’occuper de ces véhicules. Le propriétaire typique d’un VE possède au moins un autre véhicule conventionnel qui nécessitera un entretien et le VE aura également besoin d’un entretien périodique. En règle générale, les clients ont tendance à faire entretenir tous leurs véhicules au même endroit, si bien que si vous refusez le VE, vous risquez de perdre des travaux d’entretien supplémentaires. À mesure que le parc de VE se développe, vous devrez éventuellement faire former tous vos techniciens sur les VES

Quelles sont les connaissances nécessaires à un technicien pour pouvoir s’occuper de ces véhicules ? Il existe deux domaines de connaissances qui sont essentiels pour pouvoir entretenir les VES. Le premier est la sécurité et le second est la connaissance du système et les compétences de dépannage spécifiques aux VES.

Considérations de sécurité

Examinons d’abord la sécurité. Comme vous allez travailler à proximité d’une haute tension (HV), 300 volts ou plus, vous devez être extrêmement prudent jusqu’à ce que le véhicule soit correctement éteint. Les procédures de mise hors tension sont bien documentées dans la documentation de service, mais vous pouvez également les trouver sur le site web du fabricant. Une fois que le véhicule est hors tension, vous devez vérifier tous les points HV sur lesquels vous allez travailler pour vous assurer que la haute tension a bien été coupée. Pour effectuer ce test, vous devez impérativement porter des gants de sécurité et des lunettes de protection. En outre, votre compteur et vos câbles doivent être conformes à la norme CAT III à 1000 V. Une formation à ce sujet est facilement accessible.

Les protocoles de sécurité pour les systèmes à haute tension sont essentiels lorsqu’on travaille sur des VES. PHOTO General Motors

L’exécution de travaux de diagnostic et d’entretien sur le système HV nécessite une formation supplémentaire. Il existe plusieurs cours en ligne et nous développons actuellement un cours pratique de 3 jours qui sera enseigné dans notre centre de formation à Barrie, en Ontario. Vous aurez besoin d’une formation sur des systèmes tels que la batterie HV, les onduleurs et l’unité d’entraînement qui contient les générateurs de moteur. Chacune de ces unités est diagnostiquée à l’aide de divers tests dont beaucoup ne sont pas enseignés ou décrits dans la documentation de service. Étant donné le prix des pièces de rechange de ces systèmes, vous devez faire attention à ce que les diagnostics soient corrects. En plus du système HV, vous devrez désormais accéder aux informations de service pour ce que je considère comme des travaux d’entretien de routine. Par exemple, si vous effectuez des travaux sur les freins d’une Ford Escape Hybrid, avant de commencer à repousser les étriers pour retirer les plaquettes de frein, le véhicule doit être mis en mode d’entretien des freins à l’aide d’un outil de balayage. Si vous ne le faites pas avant les travaux de freinage, vous risquez d’endommager l’unité hydraulique de l’ABS.

Différentes procédures

Il existe de nombreuses procédures sur les VES que nous avons l’habitude d’effectuer sur les véhicules conventionnels que nous ne regardons pas, comme le remplacement des batteries, le travail des freins, l’entretien du système de refroidissement, etc. Sur un VE, vous devez maintenant prendre le temps de lire la documentation de service, car le fabricant peut avoir une routine spéciale qui doit être effectuée avant le travail de service ou le test de diagnostic. En outre, de nombreuses routines de diagnostic effectuées à l’aide d’un outil de balayage vous demanderont de lire le manuel d’entretien avant de poursuivre. Généralement, nous ignorons ces messages, car ils ne sont que des avertissements que vous pouvez définir des codes ou quelque chose de similaire. Ce n’est pas le cas pour les VES, car souvent, la référence au manuel d’entretien vous demandera d’effectuer des tâches supplémentaires avant que le test ou la routine ne soit effectué et le fait de ne pas effectuer la tâche supplémentaire vous donnera un faux résultat de test ou vous risquez d’endommager autre chose sur le véhicule.

Le résultat final : Ces véhicules rouleront dans votre atelier et vous devez être prêt à les recevoir.


Mark Lemay est le président de Auto Aide Technical Services. Vous pouvez le joindre à l’adresse suivante : markl@autoaide.ca

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X