fbpx

Reprise des activités dans les ateliers

Autosphere » Mécanique » Reprise des activités dans les ateliers
Un bon nombre d’ateliers avaient maintenu des activités de base, mais l’ouverture des services à l’ensemble des consommateurs dans un si court délai va demander une période d’ajustement.

La réouverture des ateliers du marché secondaire de l’automobile le 15 avril au Québec est une excellente nouvelle. Mais le court délai de deux jours entre le feu vert et l’ouverture des ateliers a provoqué une grande pression sur le secteur.

Un bon nombre d’ateliers avaient maintenu des activités de base, mais l’ouverture des services à l’ensemble des consommateurs dans un si court délai va demander une période d’ajustement.

Pour Jean-François Champagne, président de l’AIA Canada, la décision de Québec d’établir que les ateliers du marché secondaire automobile offraient des services essentiels à la population est une excellente nouvelle. « C’est tout en l’honneur de notre industrie de se faire reconnaître ainsi. De plus, cela relance tout l’écosystème du marché secondaire allant du fournisseur au distributeur en passant par l’installateur. Le défi sera de donner ces services à nos clients tout en les protégeant et en protégeant nos employés. »

Il reste encore beaucoup de questions en suspens. Notre rôle est d’être la courroie de transmission entre les besoins de gens de l’industrie et l’information disponible auprès du gouvernement. Mais la relance des activités est une très bonne nouvelle et on sait que même si nous vivons une période difficile, il va y avoir de meilleurs lendemains.

— Danielle Lechasseur, directrice générale, CSMO-Auto.

Soulignons que le CSMO-Auto a mis en place une cellule de crise avec toutes les associations et des représentants de réseaux pour échanger et partager les informations.

Jacques Maheux, Directeur, réseau des garages recommandés chez CAA-Québec souligne de son côté que la reprise se passe plutôt bien dans son réseau. Les ateliers ont été constamment informés et plusieurs d’entre eux offraient des services essentiels.

Tout comme madame Lechasseur, M. Maheux estime qu’il aurait été préférable de donner un plus long délai avant l’ouverture des ateliers au grand public. Les ateliers ont dans certains cas de la difficulté à ramener leurs employés au travail, pour plusieurs raisons, et doivent appliquer des mesures sanitaires très rapidement. « Et les clients sont impatients, voulant un rendez-vous immédiatement. »

Dans ce contexte les boîtes vocales des ateliers sont pleines. “Les 220 ateliers de notre réseau doivent faire une bonne gestion. Ils ont déjà étalé des rendez-vous sur les prochaines semaines. C’est un défi logistique pour eux que de maintenir les espaces de distanciation entre tous les employés et tous les clients,” mentionne Patrick Lavoir de Point S. Lavoie souligne qu’au niveau de l’approvisionnement, il n’y aura pas de crise. Les inventaires sont complets.

Du côté de l’ASPMQ, Marie-Josée Aubé a trouvé quelques minutes entre une multitude d’appels pour nous expliquer que son association travaille à aider ses membres durant cette période. Des discussions ont lieu pour assouplir le décret dans certaines régions pour donner plus de flexibilité aux travailleurs. Au moment de notre appel, elle tentait de faire la lumière sur le support technique sur les équipements de pneu dans un contexte où il est interdit aux techniciens de se déplacer d’une région à l’autre. Et elle informait les ateliers sur les produits sanitaires nécessaires, notamment en les dirigeants vers le site Auto-Prévention qui a monté des fiches techniques à ce sujet.

Vous savez, notre secteur s’en sort plutôt bien quand on le compare à d’autres, comme la restauration par exemple.

— Éric Dufresne, Directeur du marketing et des communications, NAPA

“À peine une centaine des 630 ateliers de notre réseau ont fermé complètement leurs portes durant la crise. Nous les avons tous gardés informés sur les divers programmes offerts par les institutions financières et les gouvernements pour les aider durant cette période difficile. Puisque nous avons de notre côté maintenu nos opérations de base la reprise se passe bien, » a-t-il ajouté.

Dufresne dit n’avoir aucun souci au chapitre des inventaires puisque les entrepôts ont été remplis de façon préventive du moment où le virus s’est pointé le bout du nez en Asie.

Jean-François Champagne de l’AIA Canada voit quand même positivement les lendemains de cette crise. Si plusieurs personnes vont opter pour poursuivre la formule du télétravail il ne fait aucun doute que dans un contexte de relance les gens voudront conserver leur voiture au lieu de la remplacer par une neuve. Les travailleurs voudront aussi certainement, dans le même contexte, se déplacer dans leur voiture au lieu d’utiliser les transports en commun. Et pour les vacances, quand les restrictions vont s’alléger, les consommateurs voudront probablement passer leurs vacances à l’intérieur du Québec ou du pays, préférant prendre leur voiture que l’avion. Tout cela pourrait apporter de l’eau au moulin des ateliers.

En carrosserie

Michel Bourbeau, président exécutif de la CCPQ estime que la crise du COVID-19 a placé plusieurs ateliers dans une situation précaire. « Ils vont ouvrir graduellement et s’assurer d’être en mesure d’offrir les services à leurs clients. » Mais avec le confinement, le nombre de véhicules sur nos routes a été dramatiquement réduit ce qui a eu un impact direct sur les volumes en atelier. « En bref, les ateliers de carrosserie feront face à des défis importants pour encore plusieurs mois, leur réouverture n’est que la ligne de départ d’un marathon que tous ne termineront pas. Tant que la vie économique et sociale ne sera pas revenue à la normale, qu’une grande portion de la population ne circulera plus sur nos routes, que les voyages entre les régions ne seront pas permis, que les ainés seront confinés, la quantité de véhicules à réparer sera réduite. »

Catégories : Mécanique
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

décembre

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES

13décToute la journée14Programme CCAM-NADA, Gestion et comptabilité des ventes de véhiculesUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

14déc8:30 am12:01 pmProgramme CCAM-NADA, La gestion efficace de la discipline!Un programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

14décToute la journéeConseillers techniques: Augmentez la vente de vos heures par bon de travailUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

15déc12:30 pm9:00 pmGrand Forum AIA du QuébecPresented by AIA Quebec

janvier

05jan(jan 5)7:00 am08(jan 8)11:59 pmCES 2023

X