fbpx

Le VUS 2021 Mercedes-Benz tout électrique EQS dévoilé

La société souhaite que les voitures électriques, y compris les véhicules tout électriques et hybrides rechargeables, représentent déjà plus de la moitié de ses ventes d’ici 2030. PHOTO Mercedes-Benz

La nouvelle génération de véhicules électriques est basée sur une architecture développée sur mesure, qui est évolutive à tous égards et peut être utilisée sur plusieurs séries de modèles.

L’empattement et la voie ainsi que tous les autres composants du système, en particulier les batteries, sont variables en raison de la conception modulaire. Le concept du véhicule est ainsi optimisé pour répondre à toutes les exigences d’une famille de modèles électriques à batterie, tournée vers l’avenir.

Avec une autonomie allant jusqu’à 700 km (selon le WLTP), l’EQS répond aux exigences d’une berline évolutive dans le segment de la classe S. Les véhicules électriques utilisent également des technologies intersectorielles de Mercedes-Benz comme, par exemple, le système de commande et d’affichage MBUX (Mercedes-Benz User Experience) ou les systèmes d’aide à la conduite.

Le concept Mercedes-Benz Vision EQS a fourni des indications sur la conception progressive de la prochaine EQS en septembre 2019.

Mercedes-Benz introduira l’architecture entièrement électrique en 2021. En plus du VUS de taille moyenne EQC (EQC 400 4MATIC, consommation électrique combinée : 21,3-20,2 kWh/100 km ; émissions de CO2 pondérées : 0 g/km) et le véhicule de transport de personnes tout électrique EQV (EQV 300, consommation d’énergie combinée : 26,4-26,3 kWh/100 km ; émissions de CO2 combinées : 0 g/km), les clients du segment des voitures compactes peuvent s’attendre à deux VUS entièrement électriques, l’EQA et l’EQB. La production de l’EQA commencera avant la fin de cette année.

Les NQE sur les dernières étapes des essais

Le système EQS fait actuellement l’objet des derniers tests sur le chemin de la maturité de production, notamment au Centre de test et de technologie d’Immendingen. La validation systématique de l’ensemble du véhicule sert à garantir les normes de qualité élevées et constitue l’une des mesures étendues dans le processus de développement de chaque série de modèles Mercedes-Benz. Les stations comprennent des essais hivernaux rigoureux en Scandinavie, des essais de châssis et de transmission sur les terrains d’essai, les routes publiques et sur la piste d’essai à grande vitesse de Nardo, ainsi que des essais intégrés de l’ensemble du véhicule dans la chaleur de l’Europe du Sud et de l’Afrique du Sud. Des essais de conduite sont également menés actuellement en Chine et aux États-Unis. Dans le cas de la NQE, une attention particulière est accordée au groupe motopropulseur électrique et à la batterie, bien entendu. Elles aussi sont testées et homologuées selon les normes Mercedes-Benz les plus strictes.

« L’EQS a déjà accumulé plus de deux millions de kilomètres d’essais, de la chaleur de l’Afrique du Sud au froid du nord de la Suède », déclare Christoph Starzynski, vice-président de l’architecture des véhicules électriques chez Mercedes-Benz et responsable des véhicules EQ. « L’EQS sera la Classe S des véhicules électriques. C’est pourquoi elle fait l’objet du même programme de développement exigeant que tout autre véhicule qui a le privilège de porter fièrement l’étoile à trois branches. En outre, il y a eu un certain nombre de tests spécifiques aux voitures électriques qui couvrent des priorités de développement importantes telles que l’autonomie, la charge et l’efficacité ».

Dans le cadre de son initiative « Ambition 2039 », Mercedes-Benz s’efforce de proposer une nouvelle flotte de voitures neutres en CO2 dans moins de 20 ans. La société souhaite que les voitures électriques, y compris les véhicules tout électriques et hybrides rechargeables, représentent déjà plus de la moitié de ses ventes d’ici 2030.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

mai, 2021

Nos partenaires

Menu
X