fbpx

Formation et pièces disponibles pour véhicules électriques

Autosphere » Carrosserie » Formation et pièces disponibles pour véhicules électriques
Michel Bourbeau est président exécutif de la Corporation des carrossiers professionnels du Québec. Photo Archives Autosphere

Oui le virage électrique impressionne et en impose, mais nous avons tout en main, à titre de carrossiers professionnels, pour saisir les nombreuses opportunités qu’il nous réserve.

Encore marginaux sur notre marché, les véhicules électriques et hybrides vont se présenter en nombre croissant dans nos ateliers. Notre mission demeure d’être en mesure d’offrir le service attendu de nous : remettre ces véhicules de haute technologie sur la route de façon efficace et sécuritaire.

En ce sens, je ne peux que me réjouir profondément des initiatives du CPCPA et de ses partenaires qui viennent de dévoiler un volet de formation, dans le cadre du programme Compétences VÉ, conçu spécifiquement pour nos carrossiers. Ce programme sur mesure vise à donner aux carrossiers en milieu de travail les compétences nécessaires pour aborder ces véhicules de façon sécuritaire et à en comprendre les particularités de fonctionnement. C’est un atout majeur pour les ateliers et je ne saurais trop recommander que l’ensemble de nos membres saisissent cette opportunité de mettre à niveau les compétences de leurs travailleurs, tout en profitant d’un intéressant programme de subventions pour le faire.

Allez jeter un coup d’œil à competencesve.ca/carrosserie pour en apprendre davantage.

En passant, je salue l’excellent travail du CPCPA qui a eu la sagesse de prévoir aussi un programme de formation d’une durée de sept heures destiné aux estimateurs et gestionnaires d’ateliers de carrosserie afin qu’ils soient eux aussi au diapason de cette nouvelle réalité.

Évidemment, j’invite les assureurs à reconnaître les ateliers qui vont consacrer temps et ressources pour aller chercher les connaissances leur permettant de réparer dans les règles de l’art les véhicules électriques et hybrides de leurs clients. Pour répondre à cette nouvelle demande, il faut que tous mettent l’épaule à la roue.

Solution pièces

Afin de soutenir ses membres dans leur engagement envers ce défi technologique, la CCPQ a passé une entente avantageuse avec une entreprise d’ici, INGENEXT, spécialisée dans la fourniture de pièces recyclées pour véhicules électriques. Les membres de la CCPQ ont en effet accès à un vaste catalogue de pièces recyclées de haute qualité tout en profitant d’un escompte de 20 %.

Ce maillon essentiel de l’économie circulaire, un concept particulièrement important quand on parle de véhicules verts, repose sur la disponibilité des pièces, que ce soit pour la carrosserie ou la motorisation de tous les modèles commercialisés sur notre marché et sur la grande expertise de cette entreprise. Comme nous l’expliquait récemment Marie-Pier Forget, directrice générale d’INGENEXT, puisque le VÉ fait partie de l’ADN de cette PME de pointe, elle sera là pour accompagner les carrossiers s’ils ont des questions ou des enjeux lors du remplacement de pièces dans leur processus de réparation de VÉ. Allez voir leur offre sur ingenext.ca.

Lors de notre récent congrès, Guillaume André et Marie-Pier Forget de INGENEXT avaient présenté leur offre de pièces recyclées pour véhicules électriques. Photo Michel Beaunoyer

Bref, l’électrification des transports n’est plus un concept nébuleux et théorique. C’est une réalité et la CCPQ est heureuse de pouvoir accompagner ses membres, entre autres avec le support d’INGENEXT, en trouvant, avec eux, des solutions qui vont leur permettre de relever brillamment ce défi.

 

Catégories : Carrosserie, Chronique
Étiquettes : ,
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

février

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES