fbpx

Congrès 2022 de l’OARA : Un retour en force

Autosphere » Carrosserie » Congrès 2022 de l’OARA : Un retour en force
2022 OARA Convention and Trade Show
Le directeur exécutif de l'OARA, Steve Fletcher (à gauche), avec Mike Kunkel (au centre) et Lee Wormack de Profit Team Consulting lors du Congrès 2022 de l'OARA et du salon professionnel. Congrès 2022 de l'OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
Congrès 2022 de l’OARA. PHOTO Huw Evans
View the slideshow from the event.

Le congrès de l’OARA est revenu en force pour 2022.

Les 1er et 2 avril, l’Ontario Automotive Recyclers Association (OARA) a organisé son nouveau congrès annuel et son salon commercial à l’hôtel et centre de conférences Hilton Mississauga Meadowvale. Pour la première fois depuis 2019, il s’agissait d’un véritable évènement physique, avec des conférences en personne, des ateliers, du réseautage et un salon commercial. Des participants provenant des deux côtés de la frontière étaient présents et pour ceux qui n’ont pas pu s’y rendre, des séances virtuelles et des résumés étaient également disponibles.

État de l’industrie

Beaucoup de choses se sont passées dans l’industrie du recyclage automobile au cours des deux dernières années et, pour donner le coup d’envoi, Steve Fletcher, directeur exécutif de l’OARA, et Greg Woodbeck, président, ont présenté une vue d’ensemble du secteur dans leur discours sur l’état de l’industrie.

Si l’absence d’évènements en personnes pendant la pandémie de COVID-19 a représenté un défi pour beaucoup, du point de vue de l’association, M. Fletcher a noté qu’il y avait certains avantages, comme la possibilité d’interagir avec des acteurs clés du secteur dans différentes parties du monde lors d’une seule réunion virtuelle. Par conséquent, des progrès significatifs ont été réalisés en termes de collaboration entre les parties prenantes, ainsi qu’une prise de conscience croissante de la part du gouvernement, des constructeurs et d’autres secteurs clés reliés aux rôles que jouent les recycleurs dans l’espace automobile.

M. Woodbeck a expliqué que si les pénuries actuelles dans la chaîne d’approvisionnement se sont avérées très problématiques pour certaines parties de l’écosystème automobile, en ce qui concerne les recycleurs, le climat actuel a offert de nombreuses possibilités.

« Nous constatons une augmentation de la demande, ainsi qu’une augmentation du montant en dollars pour le même produit, par rapport à ce que nous avons vu il y a deux ans », a déclaré M. Woodbeck.

Demande accrue

En outre, comme les pièces d’origine et les pièces neuves du marché secondaire sont souvent rares, les assureurs et les carrossiers se tournent davantage vers les recycleurs pour obtenir les composants dont ils ont besoin.

Et si la période est manifestement favorable à l’industrie du recyclage automobile, M. Woodbeck a également souligné l’importance d’utiliser le congrès comme une plateforme pour renouer et établir des relations. « Nous sommes ici en tant que groupe pour partager et pour nous améliorer », a-t-il déclaré.

L’un des points forts du congrées de cette année a été la présentation de séances d’information par Profit Team Consulting aux États-Unis.

Le trio Mike Kunkel, Rob Rainwater et Lee Wormack a fourni des informations très pertinentes sur toute une série de sujets, notamment sur la bonne façon d’acheter des véhicules qui seront très demandés et de fixer son budget en conséquence. L’équipe s’est également penchée sur une méthode simple (et très efficace) d’analyse des comptes de résultats (profits et pertes), ainsi que sur les possibilités de commerce électronique et les principes de base de la gestion des ventes pour aider à développer votre entreprise.

Rester positif

Il y a également eu une discussion interactive entre des recycleurs de toute l’Amérique du Nord sur le thème (« Comment rester positif dans un monde sans dessus dessous », ainsi qu’une allocution de Michael Kirwin de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), qui donne une voix à des millions d’entrepreneurs et d’exploitants au Canada.

Des séances supplémentaires ont été organisées sur la gestion de la rentabilité des noyaux et des convertisseurs catalytiques par Paul D’Adamo de RAS Cores et une allocution d’Amanda Morrison de URG sur l’importance de réévaluer, repenser et réinventer son entreprise.

Steve Fletcher a également présenté une mise à jour législative du ministère de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs concernant les véhicules en fin de vie. Dans l’esprit d’un véritable évènement en personne, une collecte de fonds a eu lieu sur place pour les bourses d’études des employés de l’OARA et un déjeuner de reconnaissance de l’industrie a eu lieu le 2 avril.

Dans l’ensemble, c’était formidable de voir autant de personnes du secteur participer, se connecter, célébrer et en apprendre davantage sur les possibilités et la croissance offertes dans ce secteur vital de l’économie circulaire.

 

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X