Problème de peinture sur la Tesla model 3

Un recours collectif a été déposé au Québec pour que Tesla prenne à sa charge la réparation de zones où la peinture se dégrade sur son Model 3. PHOTO Unsplash

Un recours collectif a été déposé pour réclamer les frais de réparation de voitures Tesla model 3 au Québec.

C’est un citoyen de Sherbrooke, Jean-François Bellerose, qui a initié cette démarche. Ayant acquis une Tesla model 3 en juin 2019 au prix de 63 421 $, l’automobiliste a constaté l’écaillement de la peinture en bas des portières et de la carrosserie dès février 2020.

Sa démarche chez son concessionnaire a été infructueuse, obtenant comme réponse que ce problème n’était pas couvert par la garantie sur la peinture qui n’aurait qu’une durée d’un an sur ce modèle.

Il a donc fait évaluer les coûts de la réparation de la peinture dans un atelier de carrosserie de sa région. La remise en condition de la carrosserie s’élèverait à plus de 4500 $.

Parallèlement à ces démarches, M. Bellerose a créé une page Facebook pour partager sa situation. Force a été de constater qu’il n’était pas le seul dans cette situation.

Un recours collectif a donc été déposé au nom de « Toutes personnes physiques et morales ayant acheté ou loué à long terme un véhicule automobile de marque Tesla Model 3 : A) dont la peinture a connu une dégradation alors que le véhicule était âgé de moins de trois ans et/ou B) Alors que Tesla a omis de révéler aux clients sur le point d’acheter ou de louer un véhicule, l’existence d’un risque de dégradation de la peinture de ses véhicules. »

Soulignons qu’en date de la fin 2019, 6293 voitures de ce modèle, mis en vente en 2018, avaient été vendues au Québec.

Rembourser les travaux

Ce qui est demandé dans ce recours collectif est le remboursement de la différence entre le prix de vente et la valeur diminuée en raison du problème de corrosion, ce qui représente le coût de réparation ou le remboursement des frais de remise payés au locateur à la fin du contrat pour usure excessive en lien avec la condition de la peinture.

À cela s’ajoutent des dommages de 500 $ à chacun des membres pour le manquement à l’obligation d’information ou dommages moraux et pour troubles, ennuis et inconvénients.

Me Éric Bertrand de la firme CBL et Associés de Granby, est chargé de ce recours collectif. En entrevue avec Autosphère, il a expliqué, d’entrée de jeu, que les procédures étaient en suspens puisque le Ministère de la Justice du Québec a suspendu les délais judiciaires pour une période indéterminée à cause de la pandémie de COVID-19.

« Impossible de vous dire quand Tesla va se manifester face à cette démarche, explique Me Bertrand. Je sais que Tesla vient de mettre en marché des garde-boue pour protéger le bas de la carrosserie sur ce modèle, mais ça ne semble pas être la solution.

De toute façon, si Telsa a des solutions ou un règlement à proposer il devra le faire auprès du juge qui va trancher. Il y a des procédures à suivre. »

Un problème mondial

L’avocat nous indique qu’il a reçu un grand nombre d’appels du moment où le recours collectif contre Tesla Canada a été déposé.

« J’ai reçu des appels d’automobilistes de partout au Canada, mais aussi de plusieurs États américains, dont la Californie, mais aussi d’Europe. Ce problème de peinture sur le model 3 semble mondial. »

Si un règlement satisfaisant le juge n’est pas atteint entre les deux parties, l’affaire sera portée en cour.

« On commence à bien connaître la carrosserie, mentionne en passant Me Bertrand. Ce n’est pas la première fois que des consommateurs québécois se plaignent d’une dégradation anormale de la peinture de leurs voitures récentes. »

En l’occurrence, le cabinet de Me Bertrand chapeaute aussi un autre recours collectif au nom des propriétaires de Honda Civic 2006 à 2013 dont la peinture a connu des décollements par plaques (délamination) et/ou une dégradation accélérée alors que le véhicule était âgé de moins de neuf ans.

Les demandes d’information logées à Tesla Canada par Autosphère sont restées sans réponse au moment d’écrire ces lignes.

 

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes :

Articles populaires

Nos partenaires

Menu
X