fbpx

BASF : on parle de relève au SEMA 2018

Autosphere » Carrosserie » BASF : on parle de relève au SEMA 2018

Dans le cadre du salon SEMA 2018, BASF présentait un panel de discussion composé de Bogi Lateiner, animatrice de l’émission All Girls Garage, Jonathan Goolsby, propriétaire de l’atelier Goolsby Customs et Chip Foose, personnalité reconnu de l’industrie.

Animé par Jennifer Maher de la fondation Techforce, le panel s’est décliné sur plusieurs enjeux actuels, incluant le besoin de relève dans l’industrie.

Mme Lateiner a affirmé d’entrée de jeu que la solution débute avec « la façon de nous présenter au monde et à la communauté. Nous avons également besoin de prendre le temps de sortir dans les écoles, de parler avec les conseillers en orientation et les étudiants pour les allumer, a-t-elle poursuivi. Nous devons également parler aux parents pour leur faire savoir que cette industrie décèle de grandes opportunités pour leurs jeunes; ils ne le savent peut-être pas. »

Selon M. Foose, le SEMA pourrait également s’impliquer. « il serait génial que le SEMA ouvre gratuitement la journée du vendredi aux étudiants », a-t-il précisé.

La passion ou le talent?

La discussion s’est également dirigé vers les critères considérés par les panélistes au moment d’embaucher de nouveaux talents, et sur les qualités qu’ils jugent importantes pour réussir dans l’industrie.

M. Foose affirme pour sa part rechercher des gens passionnés, plutôt que talentueux. « Quand je cherche à employer quelqu’un à l’atelier, je recherche quelqu’un de passionné. On peut embaucher une personne de talent, mais si elle n’a pas la passion, elle ne donnera pas son 110 pour cent. La personne passionnée va rester en poste, apprendre et grandir. »

Mme Lateiner s’est prononcé sur le rôle des femmes dans l’industrie, et a avoué que ses parents n’étaient pas ravis de sa décision au moment où elle l’a prise. « Plusieurs personnes pensaient que je ne devait pas être technicienne parce que ce n’était pas la place d’une femme – c’est trop lourd et salissant -, mais l’industrie a beaucoup changé et il n’y a rien qu’une femme ne peut y accomplir. »

Elle s’est notamment remémoré un employeur qui lui a déjà demandé comment elle s’en sort avec les objets lourds, ce à quoi elle a répondu : « J’utilise un pont élévateur, comme tout le monde ! »

Le prix Glasurit Paint

L’un des point culminant de la présentation de BASF demeurait le prix annuel Glasurit Paint, qui en 2018regroupait 30 compétiteurs, jugés au SEMA par Chip Foose.

Dan Bihlmeyer, directeur Marketing chez BASF Amérique du Nord s’est joint à M. Foose pour annoncer le grand gagnant 2018 : Jesse Greening, propriétaire du Greening Auto Company en Alabama. Son équipe et lui-même ont peint une Maverick pour un client dont l’un des accomplissement consiste a avoir « atteint 300 km/h sur une piste d’atterrissage. »

Catégories : Carrosserie

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X