fbpx

Lumière sur la main-d’oeuvre

Autosphere » Carrosserie » Lumière sur la main-d’oeuvre

Plus de 150 acteurs des différents secteurs de l’industrie automobile étaient réunis le 23 mai au Sommet Solutions RH 2018, pour se confronter aux défis actuels qui entourent leur main d’œuvre, et acquérir des solutions concrètes.

Les préoccupations sont majeures pour tous les secteurs de l’industrie. D’un commun effort, le CSMO-Auto et Rousseau Communication ont décidé de construire cette journée entièrement dédiée à la gestion de la main d’œuvre en entreprise. Provenant d’ateliers, de magasins, de concessions, et d’organisations de partout au Québec, les participants ont eu droit à un condensé de matière, et surtout, à des outils à ramener dans leur organisation.

Sur le terrain

Reconnu comme des membres influents de la relève dans leur secteur respectif, les gestionnaires Simon Rivest, Cynthia Fredette  Catherine Lauzon, et Pierre-Marc Vigneault ont partagé sur scène  leur vision d’une gestion saine et constructive de la main d’œuvre, tel qu’ils et elles l’appliquent sur le terrain.

« Ça a pris du temps à mettre tout ça en place », affirme Simon Rivest, copropriétaire d’ateliers CarrXpert, qui a embauché un conseiller en RH pour établir des règles et définir clairement les tâches de chacun. « Mais on a maintenant une bible de l’employé pour assurer l’intégration de chacun. On évite énormément de conflits et le travail est très efficace. »

« Au quotidien, on favorise aussi l’entraide et le partage des informations au maximum, indique-t-il. Les plus anciens et les plus jeunes profitent alors des idées et des visions d’autrui. Le partage des savoirs entre employés se fait de façon naturelle. »

Transfert, conflits et mobilisation  

C’est le concept d’Alzheimer organisation de la conférencière Josée Blondin, Formatrice, auteure et psychologue organisationnelle, qui aura ouvert le Sommet Solutions RH, dans l’optique des défis reliés au transfert des connaissances en entreprise.

Ayant elle-même travaillé auprès de personnes atteintes de la maladie dégénérative, l’experte a décliné divers symptômes qui permettent de comprendre la façon dont une entreprise risque de voir disparaître des années de savoir

Nathalie Jomphe, spécialiste et formatrice en gestion des ressources humaines, a ensuite confronté la salle aux différentes facettes et conséquences des conflits qui sévissent entre les employés d’une organisation. Les participants ont d’abord été invités à déterminer leur propre style de gestion des conflits.

« Qu’on parle de confrontation, d’évitement, de résolution de problèmes, d’adaptation et de compromis, explique Mme Jomphe, chacun de ces styles présente ses avantages et inconvénients, selon le contexte. »

La conférencière France Lefebvre, résidente chez Fortuna Groupe Conseil, a conclu la portion pédagogique de l’événement par une discussion sur les façons de reconnaître les accomplissements de son équipe de travail « Les entreprises qui offrent peu de reconnaissance subissent en moyenne 21 % plus de départs volontaires que celles qui manifestent leur reconnaissance », a-t-elle fait valoir.

Catégories : Carrosserie

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

novembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X