fbpx

Responsabilité collective de l’industrie

Autosphere » Pneus » Responsabilité collective de l’industrie
Carol Hochu est présidente-directrice générale de l'Association canadienne du pneu et du caoutchouc. Vous pouvez la joindre à l'adresse [email protected]. Photo ACPC.

Où en est aujourd’hui le cheminement du secteur des pneumatiques vers la durabilité ?

Intitulé « Journey to Sustainability », le symposium 2023 de l’ACPC sur le recyclage du caoutchouc a fait un retour très attendu les 4 et 5 octobre à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Organisé deux fois par an depuis 1994 et initialement prévu pour 2020 jusqu’à ce que la COVID-19 en décide autrement, les participants, les conférenciers, les exposants et les sponsors ont répondu présents, avides de formation en face à face et d’engagement sur les questions importantes du moment, telles que la manière dont les pneus en fin de vie peuvent se débarrasser de la désignation de « déchets » et être reconnus comme une ressource à valeur ajoutée. Vingt-cinq intervenants du Canada, des États-Unis, d’Australie, de Suède et de Belgique ont captivé le public par leurs présentations passionnantes et leurs séances de questions-réponses animées.

Il est difficile de résumer ce que nous avons entendu au cours de ce programme de deux jours, mais voici ce que j’en retiens :

  • Qu’il s’agisse de la responsabilité élargie des producteurs ou de la responsabilité individuelle des producteurs utilisée dans les programmes régionaux de recyclage des pneus, le taux de détournement national de 95 % prouve clairement que ces programmes de gestion des pneus en fin de vie au Canada fonctionnent, mais qu’il y a toujours place à l’amélioration.
  • Au cours de la session consacrée aux programmes mondiaux de REP, nous avons appris que le Connecticut a conçu un bébé REP qui devrait naître en janvier 2025, le succès de ce programme étant considéré par certains comme un signe avant-coureur de ce qui se passera aux États-Unis.
  • Tyre Stewardship Australia dispose d’un remarquable programme volontaire de gestion des pneus en fin de vie, bien qu’un passage à un programme réglementé se profile à l’horizon et devrait permettre à ce programme de franchir une nouvelle étape.
  • Larisa Kryachkova, du Tire Industry Project, nous a donné un aperçu des travaux importants en cours concernant les émissions des pneus, la gestion des pneus en fin de vie et une terminologie cohérente.
  • Tracey Norberg de la USTMA nous a présenté un examen approfondi de la manière dont la question du 6PPD-Q se pose dans les États de Californie et de Washington, tandis qu’Alex Van Gelderen de ETRMA a fourni une excellente vue d’ensemble des questions européennes en jeu, y compris la date d’octobre 2031 pour l’élimination progressive des granulés de caoutchouc utilisés comme matériau de remplissage sur les terrains de sport.
  • Brandon Kuczenski, de Scope 3 Consulting, a fait part de la bonne nouvelle suivante : bien que la mesure dans laquelle les différents produits dérivés du pneu (PDT) présentent des avantages écologiques varie, les Canadiens tirent clairement des avantages du recyclage des pneus usagés dans les PDT qui sont actuellement produits avec le soutien des agences de gestion des pneus usagés.
  • Fredrik Ardefors de SDAB a fait une présentation provocante sur la façon dont la Suède avance dans le recyclage des pneus 2.0, un plan ambitieux visant à devenir le principal moteur de la création de valeur des matériaux dérivés des pneus en Europe.
  • Le panel de fabricants de pneus et le constructeur automobile Rivian ont échangé leurs points de vue sur des sujets industriels qui se répercutent dans toute l’industrie automobile, tels que la définition d’un pneu durable, le fait que l’innovation rigoureuse ne doit pas compromettre la sécurité et la performance des pneus, et que tous les fabricants de pneus sont en concurrence mais collaborent également par l’intermédiaire de leurs diverses associations professionnelles.
  • Le groupe d’experts sur le développement du marché a discuté de l’asphalte modifié par le caoutchouc (RMA) comme d’une denrée surabondante plutôt que rare ; il a convenu que le mot « usagé » est plus approprié que « ferraille » ou « déchet » lorsqu’il s’agit de pneus en fin de vie ; il a reconnu la nécessité de faire connaître les échecs de l’industrie afin d’aller de l’avant et de commencer tout travail dans le domaine du RMA en gardant la fin à l’esprit.
  • Le panel de PDG qui a clôturé la conférence a offert des perspectives sur les marchés, les opportunités et les défis du recyclage des pneus à partir de plusieurs points de vue uniques sur le marché.

Une fois de plus, le symposium de l’ACPC sur le recyclage du caoutchouc a montré que les industries du pneu et du caoutchouc et les systèmes de recyclage sont à l’avant-garde lorsqu’il s’agit de comprendre les impératifs environnementaux et d’y répondre.

Lors du symposium, Carol Hochu, de l’ACPC, et Kelly Curry, de Feed Nova Scotia, brandissent un chèque de 1500 $ (l’ACPC a fait un don au nom des participants, des conférenciers, des sponsors et des exposants). Photo TRAC

 

EMPLOIS

 
Honda de Saint Jean
Spécialiste en financement - directeur.rice commercial.e
 
  SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU
  Permanent
 
 
Honda de Saint Jean
Mécanicien.ne
 
  SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU
  Permanent
 
 
Drummondville Volkswagen
Conseiller (ère) - neuf & occasion
 
  DRUMMONDVILLE
  Temps plein
 
 
Action Grenier Autogroupe
Conseiller.ère technique
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Mazda de Boucherville
Conseiller.ère technique
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES