fbpx

L’importance de l’humain dans la croissance d’une entreprise

Autosphere » Pneus » L’importance de l’humain dans la croissance d’une entreprise
Leif Ellefsen, vice-président exécutif, croissance et partenariats stratégiques chez Unimax, a expliqué à Autosphere sa vision de gestionnaire. Photo Michel Beaunoyer

Il porte un nom de conquérant scandinave et pourtant c’est un homme discret et chaleureux que nous rencontrons à son bureau de Boucherville. Leif Ellefsen, vice-président exécutif chez Unimax, combine un parcours professionnel remarquable et une philosophie de gestion inspirante.

Fils d’entrepreneur du Saguenay, M. Ellefsen porte un héritage norvégien qui prend racine de longue date dans la région. Là où l’histoire croise la légende, il est descendant de ces Vikings explorateurs qui auraient posé le pied dans cette région bien avant que les Européens n’y plantent leur drapeau.

Chose certaine, le jeune Leif, dont la mère est une Tremblay, s’empresse-t-il de préciser, quitte sa région pour s’inscrire à l’Université Laval en administration. La gestion l’intéresse grandement et il se découvre une passion pour la grande distribution et les opérations.

Il fait ses premières armes dans ce domaine au sein de la boulangerie Multimarques à Laval avant de changer de domaine, s’occupant des opérations chez un grand confectionneur de maillots pour dames à Montréal. Il passe ensuite chez Akzo-Nobel, le fabricant de peinture, où il consolide le réseau de distribution au pays.

Développer son expérience

« Cela a représenté une précieuse expérience, mentionne-t-il. Le siège social était à Cleveland, ce qui m’a permis d’approfondir mon anglais tout en découvrant les ramifications d’une entreprise d’envergure internationale. Cette expérience de quatre ans représente une belle école pour moi alors que j’étais responsable de la distribution et du transport. »

C’est dans la chaîne de restauration bien connue St-Hubert que M. Ellefsen poursuit sa carrière. Le niveau de complexité de ses tâches grimpe de plusieurs degrés alors qu’il occupe le poste de vice-président de la chaîne d’approvisionnement. On parle ici d’une entreprise de 10 000 employés qui œuvrent au sein de restaurants, mais qui approvisionnent aussi les supermarchés de produits alimentaires de la marque populaire. Après quatre ans, le gestionnaire décide de prendre un pas de recul et s’accorde une année sabbatique alors qu’il atteint la cinquantaine.

Entrée chez Unimax

C’est Bruno Leclair, président et chef de la direction d’Unimax qui fait entendre le chant de la sirène et l’attire dans les rangs de son entreprise en 2016. D’abord à titre de vice-président exécutif et chef de l’exploitation de Distribution Stox puis, depuis juillet dernier, à titre de vice-président exécutif, croissance et partenariats stratégiques, il joue un rôle pivot dans la restructuration de cette organisation autant au chapitre de l’approvisionnement que de la distribution.

Rappelons qu’Unimax chapeaute la distribution de pneus sous l’égide de Distribution Stox, mais aussi tout le réseau des marchands Point S, V1, Otobox, Pneus Prestige, Mega Pneu et Local Tire. « Nous devions nous assurer de développer nos équipes en fonction de la croissance rapide et importante de notre volume d’affaires », explique M. Ellefsen.

Pour le gestionnaire, le développement des affaires, sous son nouveau mandat, repose sur les acquisitions à travers le Canada pour en faire une véritable entreprise nationale. On compte d’ailleurs 14 de ces acquisitions d’entreprises depuis 2016.

Appuyer la réussite collective

« Avec notre nouveau président, Jean Novak, je retrouve un homme de qualité qui est un leader, un coach et un excellent joueur d’équipe. Ce type de gestion rejoint la mienne. L’équipe de direction travaille en collégialité et on sent bien que nous sommes tous là pour nous entraider et nous assurer de la réussite de chacun, tout comme celle de l’entreprise dans son ensemble. Nous sommes prêts pour la prochaine étape de notre développement. »

Riche de son expérience, le vice-président atteint une position enviable dans sa carrière. « J’ai toujours eu la chance de choisir mes patrons, mentionne-t-il. Pour moi, il faut une affinité de vision. Et ce partage de valeurs doit rejoindre tous les membres de l’équipe. »

Pour ce gestionnaire, le produit à commercialiser peut changer, qu’il s’agisse de peinture ou de plats cuisinés, l’important est d’être une source d’inspiration et de motivation pour les humains qui consacre leurs heures à l’avancement de l’entreprise. Et à ce chapitre, Leif Ellefsen incarne une approche très personnelle.

La proximité avec les gens

« Quand Jean a accédé à la présidence, nous avons fait le tour de nos installations. Il voulait rencontrer les gens, connaître le détail de nos opérations et les comprendre. Il est proche des gens et ça, ça me rejoint. Pour moi, le bien-être de nos employés est la base de notre réussite. Ici, la relation de confiance est au cœur de nos relations, tant au comité de direction que dans toutes nos équipes. Au-delà des paroles, je considère que tous les gestes que nous posons pour rendre leur travail plus agréable comptent. »

Il cite en exemple les entrepôts, où des espaces de détente sont aménagés pour les travailleurs. Les équipements et locaux doivent y être modernes, bien entretenus et sécuritaires. Même le parc des véhicules de livraison a été modernisé et lettré aux couleurs de Distribution Stox. Cette initiative a eu un impact direct sur la fierté des opérateurs et sur leur comportement sur la route.

Flexibilité et adaptation

« Tous nos gestionnaires ont un rôle de leader et de coach pour la nouvelle génération qui rejoint notre équipe, poursuit M. Ellefsen. Ces travailleurs ont des attentes et des besoins qui leur sont essentiels, et ça rend notre travail tellement intéressant. Comme gestionnaires, il faut se montrer flexible et savoir s’adapter. Avec nos acquisitions, nous avons pu greffer à l’entreprise un grand nombre de nouveaux talents, des gens qui connaissent les particularités de leurs marchés. C’est une richesse pour nous d’accéder ainsi à leur intelligence stratégique. »

Selon cet expert, le secteur du pneu est promis à un bel avenir. Qu’ils soient à essence, électriques ou à hydrogène, les véhicules de demain auront toujours besoin de pneus. Les défis d’approvisionnement se sont estompés et le travail avec les fournisseurs, confrontés aux mouvances du marché mondial, reste au centre du mandat de M. Ellefsen qui encore ici, mise sur la qualité des relations interpersonnelles.

Répondre aux habitudes de consommation

En ce qui concerne les changements d’habitudes des consommateurs, le vice-président voit dans le pouvoir d’achat d’Unimax un avantage concurrentiel au sujet des prix et de la disponibilité. Qui plus est, avec son réseau de marchands Point S et de ses autres bannières, l’entreprise peut diriger le consommateur vers le produit et le service dont il a besoin, directement par la plateforme web.

« Pour moi la bonne gestion c’est surtout d’encourager le partage des expertises ; dires aux membres de nos équipes consultez et n’hésitez pas à poser des questions, quelqu’un a l’expertise qui peut vous aider à trouver des solutions et à développer de meilleures pratiques. »

 

Catégories : Éditorial, Pneus
Étiquettes : Gestion, Ressources humaines, Unimax

EMPLOIS

 
Porsche West Island
Réceptionniste
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
TROIS DIAMANTS AUTO
Directeur.rice commercial.e
 
  MASCOUCHE
  Permanent
 
 
Confidentiel
Directeur(trice) des ventes
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Entrepôt Auto Durocher
Directeur (trice) des ventes
 
  MIRABEL
  Temps plein
 
 
Complexe Kia
Conseiller technique
 
  POINTE-AUX-TREMBLES
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES