fbpx

À l’heure des investissements : Sur quel pied danser ?

Autosphere » Mécanique » À l’heure des investissements : Sur quel pied danser ?

Il est à peu près impossible d’être rentable sans être équipé convenablement.

Que votre atelier en soit un d’entretien général ou spécialisé, savoir s’équiper correctement a toujours été et demeure la règle d’or sous tous les aspects.

Ça, vous le savez parfaitement, comme vous savez aussi qu’on n’achète pas sur le coup d’un engouement général pour quelque nouveauté.

Ce n’est pas l’outil ultraraffiné qu’il faut rechercher, puisqu’on vous offrira dans 12 ou 18 mois un modèle plus léger, plus fort, plus rapide… comme le Tide qu’on ne cesse d’améliorer.

Feu rouge

C’est souvent la personne qui n’utilise pas l’outillage, qui décide de ce qui doit être acheté, et sa décision est souvent basée sur la pression de l’équipe à propos d’un besoin particulier.

Ce besoin correspond fréquemment au modèle de rêve qu’un représentant avait justement en main lorsqu’ils ont recommandé de l’acheter ; ce qui est tout à fait normal. S’il vous intéresse, n’oubliez pas de vous informer des garanties, de la disponibilité des pièces, du service de soutien – incluant la rapidité de sa réponse – et du programme de remplacement.

Du jaune au vert

N’hésitez pas à demander qui se l’est procuré, depuis quand, et s’il est possible de rencontrer le garagiste pour l’essayer, sauf si vous tenez à en être le premier détenteur.

Tout excellent qu’il soit, aussi fiable et indestructible qu’on le dise, c’est forcément au moment où on en a le plus besoin qu’un équipement peut flancher.

Quoi qu’il en soit, le plus important est d’obtenir les commentaires de ceux qui devront s’en servir afin qu’ils y trouvent de l’agrément et que vous en profitiez tout autant.

Quand il est question d’équipement et d’outillage, on pense presque exclusivement aux techniciens ; pourtant, ils ne sont pas seuls à l’atelier.

De l’arrière à l’avant

On devrait aussi voir ce qu’il est essentiel d’améliorer à l’accueil et à l’administration, du stationnement à la machine à café, en passant par l’informatique.

Affichage, toilettes, mobilier, uniformes, présentoirs, téléviseur, ordinateurs, logiciels de gestion et de rétention de la clientèle sont également des aspects importants.

J’en vois encore qui se servent de logiciels en DOS sous prétexte qu’ils sont à l’aise avec leur programmation… et de calepins aux griffonnages dignes de Picasso à ses meilleures heures.

Au fait, que vous soyez garagiste, dépanneur, restaurateur ou dentiste, notez que le décor devrait en outre être rafraîchi au moins tous les cinq ans.

L’objectif final

L’ensemble de ce qui nous entoure devient désuet un jour ou l’autre, et cela se prévoit et doit être budgété. Il devient trop facile d’être dépassé par les évènements.

Enfin, la vraie question n’a pas davantage trait au prix ou à la rentabilité de l’équipement, mais au fait que le choix doit être fondé sur ce qu’il faut acheter pour atteindre l’objectif visé.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X