fbpx

Selon le Canada, 100 % des ventes de voitures devront être exemptes d’émissions d’ici 2035

Autosphere » Concessionnaires » Selon le Canada, 100 % des ventes de voitures devront être exemptes d’émissions d’ici 2035
Chargement des voitures VE
Le gouvernement du Canada poursuivra une combinaison d'investissements et de règlements pour aider les Canadiens et l'industrie à effectuer la transition vers la vente de 100 % des véhicules à émission zéro d'ici 2035. PHOTO Shutterstock

Le gouvernement du Canada fixe une nouvelle cible obligatoire selon laquelle la totalité des voitures et camions légers à passagers neufs vendus seront des véhicules zéro émission d’ici 2035, devançant ainsi l’ancien objectif du Canada de 2040.

L’annonce a été faite par :

  • L’honorable Omar Alghabra Ministre des Transports
  • L’honorable Jonathan Wilkinson Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et
  • l’honorable Seamus O’Regan Jr. Ministre des Ressources naturelles.

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour réduire la pollution dans tous les secteurs de l’économie, y compris dans le secteur des transports, qui est responsable d’un quart des émissions de gaz à effet de serre au Canada.

Objectif zéro émission d’ici 2035

Pour s’assurer que le Canada atteigne cet objectif, et pour fournir une certitude quant à la voie à suivre pour y parvenir, le gouvernement du Canada poursuivra une combinaison d’investissements et de règlements pour aider les Canadiens et l’industrie à effectuer la transition vers la vente de 100 % de véhicules à émissions nulles d’ici 2035.

Il collaborera également avec des partenaires pour établir les cibles intermédiaires pour 2025 et 2030 et adoptera les mesures obligatoires supplémentaires qui pourraient être nécessaires au-delà de la réglementation sur les émissions de gaz à effet de serre des véhicules légers au Canada.

Les mesures annoncées sont combinées aux mesures existantes pour encourager une plus grande adoption des véhicules zéro émission.

Ces mesures existantes sont, entre autres, des incitatifs offrant une aide relative au coût d’acquisition des véhicules zéro émission, des investissements dans les infrastructures de recharge des véhicules zéro émission et des partenariats avec des fabricants d’automobiles pour les aider à moderniser leur équipement et à fabriquer des véhicules zéro émission ici même, au Canada

Grâce à toutes ces mesures, le gouvernement met le pays nettement sur la voie de la réalisation de l’objectif de ventes de véhicules zéro émission établi à 100 % pour les véhicules légers neufs au Canada et de celui d’une économie prospère et carboneutre d’ici 2050.

Le gouvernement du Canada demeure aussi déterminé à harmoniser sa réglementation avec la réglementation la plus ambitieuse en matière d’émissions de gaz à effet de serre provenant des véhicules légers aux États-Unis.

Le soutien d’un secteur automobile nord-américain fort et unifié pour effectuer la transition aux véhicules zéro émission contribue aux objectifs du Canada en matière de changements climatiques et permet aux travailleurs tant canadiens qu’américains de bénéficier économiquement de ce changement mondial.

Déclarations des ministres
Omar Alghabra, ministre des transports

« Seules les politiques audacieuses sur le climat mènent à des résultats audacieux. Grâce à des mesures visant à accélérer la transition aux ventes de véhicules zéro émission à 100 pourcent, nous continuerons à bâtir une économie plus propre et plus résiliente tout en créant de bons emplois et des possibilités intéressantes pour tous les Canadiens. »

« Nous continuerons également de soutenir le secteur automobile, y compris au moyen de notre investissement de 8 milliards de dollars visant à accélérer la transition de l’industrie grâce à l’Accélérateur net zéro. »

Jonathan Wilkinson, ministre de l’environnement et du changement climatique

« La réduction des émissions du secteur des transports est l’une des façons les plus faisables et bénéfiques sur le plan économique pour permettre au Canada d’atteindre l’objectif de carboneutralité d’ici 2050. »

« C’est pourquoi nous sommes déterminés à harmoniser les objectifs de ventes de véhicules zéro émissions du Canada avec ceux des administrations nord-américaines les plus ambitieuses. Nous travaillerons avec les États-Unis pour harmoniser les réglementations sur les gaz à effet de serre fondées sur la performance et les normes d’émission de gaz à effet de serre. »

« Nous investissons dans des rabais pour les consommateurs, des bornes de recharge, des allégements fiscaux pour les entreprises et les coûts de transition de l’industrie afin de rendre l’adoption de véhicules zéro émission aussi facile que possible pour les conducteurs, les travailleurs et les entrepreneurs. »

Faits concernant l’objectif de ventes accélérées
  • L’objectif devancé du Canada en matière de ventes de véhicules zéro émission soutiendra les nouveaux objectifs deréduction de GES pour 2030, à savoir une réduction de 40 % à 45 % sous le niveau de 2005.
  • À ce jour, le gouvernement a investi plus d’un milliard de dollars dans des mesures visant à soutenir l’adoption croissante de véhicules zéro émission, notamment :
    • en fournissant 587 millions de dollars au programme Incitatifs pour l’achat de véhicules zéro émission de Transports Canada, qui a aidé plus de 92 000 Canadiens et entreprises canadiennes à adopter des véhicules zéro émission;
    • En fournissant plus de 460 millions de dollars pour soutenir la mise en place d’un réseau pancanadien de bornes de recharge rapides de véhicules électriques, de bornes de recharge de véhicules électriques là où les Canadiens vivent, travaillent et jouent, de stations de gaz naturel le long des principaux corridors de transport de marchandises et de stations d’hydrogène dans les centres métropolitains.
    • Jusqu’à présent, ces investissements ont soutenu des projets qui donneront lieu à plus de 16 500 nouvelles bornes de recharge de véhicules électriques, 10 stations d’hydrogène et 20 stations de gaz naturel.
  • Le secteur de l’automobile investit des centaines de milliards de dollars pour accélérer ses plans d’électrification des véhicules, y compris de récents engagements de modernisation de l’outillage de plusieurs usines canadiennes pour fabriquer des véhicules zéro émission.
  • Le gouvernement du Canada a également mis en place de nouvelles mesures pour soutenir la transition du secteur automobile canadien aux véhicules zéro émission, notamment une réduction de 50 % de l’impôt sur les sociétés pour la fabrication de véhicules zéro émission et de pièces au Canada.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X