ARPAQ : un 48e congrès achalandé

Plus de 80 membres de l’ARPAQ étaient réunies à l’Estérel, les 13 et 14 septembre pour le congrès annuel de l’organisme. Un taux de participation record de 70 % des membres aura marqué ce 48e rassemblement annuel de l’Association des recycleurs de pièces automobiles du Québec (ARPAQ).

C’est sous le thème « Préserver la terre » que se sera orienté ce séjour important, basé à l’Hôtel l’Estérel, dans les Laurentides. L’occasion pour les membres d’être informés, de procéder à l’Assemblée générale annuelle de l’organisme, et d’échanger avec de nombreux fournisseurs de services entourant l’ARPAQ, dans le cadre d’une formule de diner et fort achalandée.

Par-dessus tout, on se rappellera la visite marquante de l’hôte officiel de ce congrès, construit en bonne partie autour des enjeux entourant cette fameuse terre.

Récemment acquis par Unitrans, l’entreprise Pièces d’Auto Lemieux sort d’un long processus de décontamination du sol, qui a été détaillé dans le cadre des conférences du samedi.

Préserver la terre

Si préserver la terre, au sens très large, représente l’une des missions fondamentales de l’ARPAQ, le thème du congrès aura également désigné, d’un point de vue pratique, une responsabilité qui incombe à tout propriétaire de terrain contaminé. L’entreprise Lemieux Pièces d’Auto usagées, qui prenait cette année le flambeau de l’organisation du congrès, sort tout juste d’un processus de décontamination du sol, en vue de sa vente à l’entreprise Unitrans.

C’est sous cet angle que les membres ont pu visiter l’immense terrain de leur hôte, dans le cadre d’un après-midi aussi festif qu’éducatif. « La contribution de Lemieux Pièces d’Auto usagées aura apporté un excellent éclairage sur cette réalité qui génère plusieurs questions chez nos membres, affirme Simon Matte, PDG de l’ARPAC. Nous avons droit à un évènement à grand succès, dont les prochains organisateurs vont certainement s’inspirer. »

Au lendemain d’une soirée animée par l’humoriste Katy Gauthier, les congressistes ont débuté la journée du samedi par l’AGA annuel de l’ARPAC. Le tout, suivi d’une présentation inspirante du célèbre conférencier Pierre Lavoie, fondateur du Défi Pierre Lavoie et des fameux Cubes Énergie, un concept instauré dans toutes les écoles primaires de la province, et même ailleurs.

Échanges et apprentissages

Le thème du congrès se sera poursuivi lors des conférences, débutées par Michel Ménard de la compagnie IMAUSAR, qui a détaillé le processus de décontamination des sols auquel s’est prêté Pièce d’Auto Lemieux pour en arriver à une pleine conformité.   Aux nombreuses questions des congressistes s’est suivi un second exposé, assuré par Philippe Dacruz sur la gestion des sols contaminés, en fonction, par exemple, les différents types de contaminants.

Les présentations se seront conclues par un exposé de Maryline Rosan, Superviseure pour le Centre patronal SST. Plus précisément, c’est le devoir de supervision de l’employeur qui était à l’ordre du jour. « Les manquements a l’obligation de supervision est l’une des premières causes d’amendes en entreprise, et mène même a des poursuites judiciaires », a-t-elle souligné, citant en exemple le tragique accident de janvier 2019 qui a coûté la vie à un travailleur.

L’Assemblée générale annuelle

Portion importante du congrès, l’assemblée générale annuelle de l’ARPAC aura permis de constituer le conseil d’administration de la prochaine année, et de discuter des principaux dossiers de l’organisme.

Comme le souligne Simon Matte, la prévention des incendies demeure un sujet prépondérant. « La question entourant les incendies nous préoccupe depuis de nombreuses années, explique-t-il. On manipule 200 000 véhicules annuellement en tant que recycleurs, remplis d’essence, mais aussi de plus en plus remplis de batteries au Lithium Ion. Nous focalisons présentement sur l’importance de savoir bien maîtriser ces éléments potentiellement dangereux. »

Les enjeux entourant la main d’œuvre auront également été à l’ordre du jour, dans un contexte de défis entourant l’embauche et le maintien à l’emploi. « Nous avons entamé le processus d’entrevue de plusieurs travailleurs provenant d’autres pays, a mentionné M. Matte. Des employés devraient débuter le travail au Québec en 2020. »

There is no slider selected or the slider was deleted.

Calendrier

février

19fev7:30 am4:45 pmAQTR / Colloque mobilité dans les collectivités

21fevToute la journée22Groupe Del Vasto / Congrès

26fevToute la journée28Michelin / Lancement du pneu X-ICE SNOW

mars

02mar5:30 pm10:00 pmCorporation Mobilis / Avant-Première bénéfice du Salon de l'auto de Québec

03marToute la journée08Corporation Mobilis / Salon de l'auto de Québec

04mar3:00 pm10:00 pmNAPA / XPO Rimouski

Nos partenaires

Menu
X