fbpx

L’état des pneus et de l’alignement en un coup d’oeil

Autosphere » Pneus » L’état des pneus et de l’alignement en un coup d’oeil

Avec le lancement de Quick Check Drive, sa dernière technologie, Hunter Engineering pousse sa plateforme d’inspection à un autre niveau avec des rapports de diagnostic autonomes utilisant la technologie Flightboard. Celle-ci permet au client de connaître immédiatement « l’état de santé » de son véhicule.

Rappelons que le système Quick Check Drive marque une grande avancée technologique en matière de diagnostic de la condition des pneus et de l’alignement des roues. L’inspection se fait grâce à des outils de mesure de haute technologie, spécifiques à la marque et à l’année du véhicule, SANS aucune intervention humaine.

Dès l’entrée dans l’aire de service, les mesures du véhicule sont instantanément numérisées et analysées. Des lasers mesurent le parallélisme des roues alors que les capteurs du module Quick Tread Edge vérifient le niveau d’usure des pneus. Les caméras optiques capturent également plus de 30 images du véhicule dans une vue périphérique à 360 degrés, utilisées pour documenter la carrosserie extérieure et identifier les problèmes additionnels s’il y a lieu. Cette information est analysée en quelques secondes en fonction du numéro d’identification du véhicule (NIV) et présentée visuellement dans l’application Flightboard pour une interaction immédiate avec le client.

Tous les véhicules inspectés

« Lors des travaux d’entretien réguliers d’un véhicule, la condition des pneus et de l’alignement ne sont vérifiés que dans moins de 40 % des cas, explique John Peron, directeur des opérations canadiennes pour Hunter. Avec le système automatisé Quick Check Drive, tous les véhicules sont inspectés sans la nécessité d’une intervention humaine. Il en découle une importante occasion d’affaires pour les ateliers munis de cette plateforme, sachant qu’en moyenne, 60 % des voitures en circulation sur nos routes nécessitent une mise au point du parallélisme des pneus. »

Une image vaut mille mots

En ajoutant un grand écran avec le module Flightboard, Hunter va dans la direction d’une grande transparence entre le centre de pneus ou l’atelier du concessionnaire et le client, qui peut voir la condition réelle de ses pneus et de son alignement clairement affichée. De plus, en liant le numéro de plaque au numéro de série avec une caméra optionnelle, la nécessité de reprogrammer certains modules après un alignement ou de faire un suivi de rappels de constructeur sera aussi communiquée au consommateur.

De plus, en faisant correspondre le numéro de plaque d’immatriculation au NIV, l’outil est en mesure d’identifier les exigences de réinitialisation du système d’assistance à la conduite, et tout rappel de sécurité du constructeur du véhicule est immédiatement affiché sur Flightboard au profit des consommateurs.

« En donnant l’heure juste au client sur la condition de ces importants composants de son véhicule, ce dernier pourra mieux planifier le budget qu’il consacre à l’entretien de son véhicule, reprend M. Peron. Puisque toutes les données sont enregistrées dans le dossier du client, le gestionnaire d’atelier pourra de son côté mieux remplir sa grille de rendez-vous, surtout hors des périodes de pointe saisonnières.

« Comme les informations sont enregistrées dans le fichier du service clientèle, les gérants d’ateliers peuvent optimiser la planification des rendez-vous, offrant ainsi des plages supplémentaires, même pendant la haute saison de permutation de pneus. Nous cherchons toujours à améliorer l’efficacité et la rentabilité de l’industrie en facilitant la transparence et la transmission d’information à l’utilisateur final. »

Catégories : Pneus

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X