fbpx

Les roues en acier : c’est compliqué… mais c’est simple

Les installateurs se demandent souvent quel type de roue d’acier il faudrait installer sur les véhicules de leurs clients.

Les distributeurs de roues utilisent toutes sortes de termes pour décrire les modèles ou les types offerts. Un même type de roue peut avoir deux, voire trois appellations différentes selon le distributeur. Est-ce clair pour vous ? Je vous propose ce petit guide pratique des roues en acier.

Roue OE specs – Roue d’origine – Roue OEM

On parle ici de roues d’origine provenant des concessionnaires ou d’une copie identique de celles-ci. La forme, le poids, la capacité de charge ainsi que la tolérance radiale et latérale (oscillation) respectent ou surpassent les exigences des constructeurs.

Elles s’adaptent donc parfaitement aux moyeux des véhicules ciblés. Vous ne devriez pas avoir à changer les boulons d’origine dans le cas où le véhicule était équipé d’origine de roues en acier. Toutefois, cette roue est généralement coûteuse.

Roue direct fit – Roue hub centric – Roue centrée

Ce type de roue peut remplacer les roues d’origine sans nécessairement être la roue parfaitement agencée au véhicule ciblé. Le centre de la roue s’adaptera aux moyeux des véhicules, ce qui prévient les problèmes de vibration et facilite l’installation. Ces roues très populaires, généralement abordables, représentent somme toute un bon choix pour le client. Certains autres types de roues seront réusinées – on les qualifiera aussi de « machinées » ou d’« ouvertes » – pour reproduire ce type de roue.

Or, il se peut que les enjoliveurs d’origine du client ne s’y agencent pas. De plus, il est possible que la nouvelle roue diffère des roues déjà installées sur le véhicule ; il est donc conseillé de changer les quatre roues en même temps.

Roue multiapplication – Roue multifit – Roue universelle

Ces roues ont un centre surdimensionné pour leur permettre de s’adapter au plus grand nombre de véhicules possible. Ce produit à multiples applications nécessite donc moins d’espace en entrepôt. C’est le type de roues que l’on retrouve dans les magasins à grande surface ; elles peuvent également être le résultat d’un réusinage.

Les désavantages sont nombreux. D’abord, le risque de vibration est accru puisque le centre de la roue n’est pas appuyé sur le moyeu du véhicule ; les noix doivent donc être serrées avec précision. De plus, il est difficile de remplacer moins de quatre roues à la fois, puisqu’il n’est pas garanti que les modèles offerts seront les mêmes partout.

Roue take-off

Il s’agit ici de roues d’origine retirées d’un véhicule et généralement remplacées par une roue en aluminium pour en améliorer l’esthétique. Elles sont généralement presque neuves, mais elles portent souvent la trace des installations précédentes, comme des marques de corrosion au point de contact avec le moyeu. Les pesées de l’installation précédente seront souvent présentes – ou il en restera les traces –, tandis que les valves, généralement, seront encore présentes. Ces roues demeurent abordables et s’agenceront parfaitement au véhicule et aux enjoliveurs.

Roue double drill – Roue multidrill

Ce type de roue possède les mêmes caractéristiques, avantages et désavantages que les roues « multiapplications », mais elles ont deux gabarits de montage (bolt circle). Elles sont comme les roues en aluminium de type « tuner » et possèdent 8 , 9 ou 10 trous pour les boulons. De plus en plus rares, on n’en retrouve presque plus au Canada.

Il existe certainement d’autres termes employés par les nombreux professionnels qui gravitent autour des roues en acier. Dans tous les cas, fiez-vous à ce petit lexique : vous parviendrez sans doute à comprendre et à vous faire comprendre !

Catégories : Pneus

Articles populaires

Bottin 2020

Bottin 2020 Button

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X