fbpx

Visionnez « La diversification des spécialisations »

Autosphere » Pneus » Visionnez « La diversification des spécialisations »

Jean-Guy Roy, directeur général de Desharnais Pneus & Mécanique, était de passage le 17 avril au studio de Rousseau Communication dans le cadre du webinaire « La diversification des spécialistes ».

Cliquez ici pour visionner la rediffusion, maintenant offerte sur le site Web francophone d’Autosphere.

Reconnu dans l’industrie pour son érudition en termes de pneumatique — tant sur les aspects techniques des plus récents produits que sur le marché dans son ensemble —, M. Roy a décortiqué une question commune à plusieurs gestionnaires d’ateliers de pneu et mécanique : comment les centres de pneus peuvent-ils se diversifier tout en restant les spécialistes d’un secteur de plus en plus complexe ?

Savoir se démarquer   

La diversification des activités en atelier a été soulevée en tout début de séance par l’animateur Michel Beaunoyer, qui relevait ainsi l’une des grandes tendances qui définissent actuellement l’industrie et qui préoccupent un grand nombre de gestionnaires.

« Les ateliers de pneu et mécanique comprennent aujourd’hui l’intérêt d’étendre leurs activités au-delà des périodes d’achalandage », indique M. Roy.

En ajoutant des services en un seul emplacement, comme l’explique M. Roy, un atelier peut se démarquer auprès d’une clientèle de plus en plus exigeante, pour ainsi augmenter sa rentabilité, notamment en allongeant sa période d’achalandage en périodes de pointes.

« Une bonne façon d’étendre ses activités sans trop de coûts peut être d’y ajouter un service d’esthétique, mentionne-t-il comme exemple. Des travaux de peinture et autres opérations intérieures ou extérieures impliquent des équipements relativement abordables et vous permettront d’accroitre votre offre de service et votre rentabilité. Évidemment, il faut savoir administrer ces activités et prévoir des aires de travail en conséquence. »

En termes de gestion, cette diversification aura évidemment un impact sur l’ensemble des activités d’une entreprise, notamment par la diversification des compétences du personnel et par les investissements en équipements. « Une fois qu’on a la confiance du consommateur pour l’achat de ses pneus, on se doit d’avoir sa confiance pour le reste de son véhicule, et il importe de bien planifier l’implantation des nouveaux services », soutient M. Roy

Image et communications 

La question de l’image et des communications aura également pris beaucoup de place dans la discussion. « Il y a une curiosité chez le consommateur qui doit être nourrie », souligne l’expert, qui relève également les nouvelles réalités auxquelles font face les propriétaires de véhicule.

« En général, au moment de choisir son véhicule, le consommateur s’attarde rarement aux pneus. Les dimensions ont grandement changé en très peu de temps, ce qui se traduit par une pose plus longue et parfois beaucoup plus coûteuse. Le choc se produit au changement hivernal et il faut prendre le temps d’expliquer ce qui en est au client », explique-t-il.

Le pneu idéal pour la voiture n’est pas nécessairement le pneu idéal pour son propriétaire, relevait également l’animateur. « Par exemple, la majorité des VUS ne verront pas beaucoup de forêts dans leur vie ! c’est plus une mode qu’autre chose », ajoute M. Roy, en parlant des pneus tous-terrain posé sur des voitures de ville. « Il est important d’avoir le bon pneu pour les bonnes applications : le seul contact entre la chaussée et le véhicule, c’est le pneumatique. »

Catégories : Pneus

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X