fbpx

Cooper conclut une vaste étude sur le guayule

Autosphere » Pneus » Cooper conclut une vaste étude sur le guayule

Au terme de cinq années de recherche et d’une subvention de 9,9 $ millions, Cooper Tire vient d’annoncer la conclusion d’une importante étude sur l’utilisation de polymère de guayule comme matière de remplacement de tout caoutchouc naturel et synthétique pour la conception de pneus.

Avec un consortium de partenaires dirigé par Cooper, regroupant des universitaires et des agricoles du ministère de l’Agriculture des États-Unis, la compagnie a ainsi atteint ses objectifs de produire et tester un prototype de pneus de tourisme faits entièrement de caoutchouc de guayule, à travers la plateforme Securing the Future of Natural Rubber (ou Sécuriser le futur des pneus naturels).

Des tests concluants

Des scientifiques ont ainsi produit 450 prototypes de ce pneu fait entièrement de caoutchouc provenant de plantes de Guayule, un arbuste qui pousse principalement dans le sud-ouest des États-Unis, contenant un caoutchouc qui peut être traité pour la production de pneus. À l’heure actuelle, les fabricants de l’industrie du pneu emploient l’hévéa, produit principalement en Asie du Sud-Est ou du caoutchouc synthétique.

Le pneu de guayule a été soumis aux évaluations complètes de l’équipe technique de Cooper, incluant des tests sur route; les performances observées sont au moins égales à celles de pneus faits d’hévéa ou de caoutchouc synthétique. Qui plus est, Cooper souligne que ce pneu a offert une performance considérablement plus élevée dans les tests de résistance au roulement, de maniabilité sur sol humide et de freinage sur sol humide.

« En se basant sur ces découvertes, Cooper pourrait employer le caoutchouc de guayule dans la production des pneus de demain, si suffisamment de matériel était disponible pour répondre à nos besoins de production, à prix compétitif », a déclaré Chuck Yurkovich, vice-président principal de la division Global Research & Development chez Cooper.

« Pour y parvenir, nous devrons compter sur des efforts combinés du gouvernement, de l’agriculture et de l’industrie pour cultiver les plantes et créer une opération de fabrication à grande échelle, pour produire le caoutchouc qui sera utilisé dans l’industrie du pneu », souligne-t-il.

Une preuve « révolutionnaire »

L’université Clemson, membre du consortium, a conduit des analyses de cycle de vie afin de quantifier l’impact environnemental d’une telle production. Les résultats démontrent que des pneus faits à 100 % de guayule produiraient entre 6 et 30 % moins d’émissions dans 10 catégories différentes d’impacts environnementaux et énergétique de cycle de vie, en comparaison aux pneus conventionnels.

« Les résultats obtenus avec cette subvention sont révolutionnaires », a ajouté M. Yurkovitch. « Jamais il n’avait été prouvé que le guayule est une source viable de production domestique de caoutchouc naturel pour l’industrie du pneu. Or, à travers les efforts combinés de l’industrie, du gouvernement et de l’académie, l’équipe l’a démontré sans équivoque. »

Catégories : Pneus

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

janvier, 2022

Nos partenaires

Menu
X