fbpx

Évaluer le risque : Peut-on garder ses pneus d’hiver en été?

Autosphere » Pneus » Évaluer le risque : Peut-on garder ses pneus d’hiver en été?

Le sujet a été traité par de nombreux journalistes. Il a même été traité par la CAA. Toutefois, le doute persiste. Conserver ses pneus d’hiver en été est-il dangereux ?

Quelques-uns de vos clients vous l’ont certainement déjà demandé. Ils ne tiennent pas à changer leurs pneus d’hiver pour des pneus d’été (ou toute-saison), tout simplement parce qu’ils font très peu de kilométrage par année. Sont-ils dans l’erreur ?

Tous les gens de l’industrie ne conseillent pas une telle pratique. En général, ils vous expliqueront que les pneus d’hiver modernes sont conçus pour la saison froide et qu’ils pourraient réagir plus ou moins négativement à la chaleur. Les plus alarmistes craindront l’éclatement dû à la surchauffe (un tel phénomène se produirait si le pneu en question était sérieusement sous-gonflé). Malheureusement, aucun test complet et sérieux n’a été publié à ce sujet.

Pas de loi spécifique

Il n’y a pas de loi spécifique au Québec qui oblige à rouler avec des pneus d’été ou toute-saison durant la belle saison. L’aspect le plus négatif de l’utilisation de pneus d’hiver en été serait les bruits qu’ils émettent. On pourrait aussi ajouter que la gomme plus tendre pourrait causer une résistance au roulement résultant en une consommation d’essence plus élevée.

Il y a quelques années de cela, lors de la présentation médiatique de l’un des pneus d’hiver du géant allemand Continental, le professeur Burkhard Wies, vice-président mondial du développement des pneus pour la marque, affirmait que si un consommateur avec un budget serré devait changer les quatre pneus de son véhicule de tourisme dans un environnement comme le nôtre, le choix de pneus d’hiver « conventionnels » serait le plus économique.

Évidemment, il faisait référence à un citadin dont la voiture fait très peu de kilométrage par année (3000 ou 4000, par exemple) et qui ne conduit pas à grande vitesse sur de longues distances. L’usure serait répartie sur de nombreuses années alors que le freinage sur pavé mouillé serait généralement limité à un environnement urbain où, nous a-t-il dit, les larges rainures du pneu d’hiver suffisent grandement à disperser l’eau. Cependant, il a écarté les pneus de performance de cette recommandation.

C’est vous qui connaissez votre client. S’il correspond au conducteur décrit ci-dessus, il y a peu de chances que ses pneus d’hiver soient en cause lors d’un accident. Bien sûr, il est encore une fois plus recommandable de passer aux pneus d’été ou toute-saison durant la saison chaude.

Mais en attendant que l’on démontre qu’il est « dangereux » de rouler avec des pneus d’hiver en ville et en été, on peut toujours respecter le budget limité de certains clients. Toutefois, si c’est le cas, assurez-vous que les pneus d’hiver sont neufs ou en très bon état. Après tout, de bons pneus d’hiver en été valent mieux que des pneus d’été très usés.

Catégories : Pneus

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X