fbpx

Une année de défis pour Goodyear

Goodyear Tire & Rubber affiche des résultats stables marqués par des tendances à la baisse au terme du premier trimestre de 2017, avec des ventes nettes stagnantes de 3,7 milliards $ semblables aux chiffres de l’an dernier et des revenus nets inférieurs d’environ 10 %, passant de 184 M $ en 2016 à 166 M $ cette année.

Selon Goodyear, ces résultats seraient dus à la baisse du volume de pneus livrés à travers le monde, combinés à la hausse du prix des matières premières. Les livraisons de pneus de premières monte sont en baisse de 13 %, ce qui serait dû en partie, selon Richard Kramer, président de Goodyear,   à une baisse de la production automobile aux États-Unis durant cette période, en comparaison à des ventes particulièrement fortes à la même période l’an dernier.

« Ces résultats représentent bien l’environnement de marché actuel, avec des couts de matières premières en hausse combinée à une demande plus faible », a souligné M. Kramer. « La consommation américaine d’équipement d’origine a décliné de 13 %, ce qui est dû en partie à une moins grande production d’automobiles durant ce trimestre. »

M. Kramer prévoit toutefois des vents favorables pour le reste de l’année 2017, spécialement vers le segment des pneus pour camionnettes et VUS. « Sachant que l’inflation du prix des matières premières s’est modérée dans les dernières semaines, nous nous attendons à un environnement favorable pour le reste de l’année 2017 », a-t-il déclaré. « Nous sommes confiants en nos capacités à compenser cette inflation des couts avec le temps. »

Catégories : Pneus

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X