fbpx

Le Québec, un leader ?

Autosphere » Parc » Le Québec, un leader ?

Le Québec pourrait devenir un joueur important à l’échelle mondiale pour la fabrication et le recyclage de batteries au lithium-ion, selon une étude réalisée par KPMG.

Les résultats de l’étude commandée par Propulsion Québec et dévoilée le 5 septembre en conférence de presse démontrent qu’il « reste de la place pour de nouveaux joueurs au sein de la chaîne d’approvisionnement mondiale », puisque la demande pour ce type de batterie sera en forte croissance durant les prochaines années. Comme le Québec disposera d’ici 2030 de ressources minières nécessaires à la fabrication de ces piles, la province, estime-t-on, sera en bonne position pour se démarquer dans ce secteur d’activité. Selon l’étude, elle présente aussi l’expertise requise pour devenir un joueur clé dans la filière du recyclage de batteries à l’international. Rappelons que les piles au lithium-ion servent à alimenter la voiture électrique.

Plus de demandes que de capacité de production

Quelques chiffres ressortent de l’étude, notamment en ce qui a trait à la capacité anticipée de production de batteries au lithium-ion, en comparaison avec les besoins réels, dans un horizon de 5 à 10 ans. On calcule que d’ici 2030, selon la tendance actuelle, la demande à l’échelle mondiale en piles se chiffrera entre 113 GWh et 298 GWh, tandis que la capacité de production ne sera que de 103 GWh.

On anticipe par ailleurs que la capacité de recyclage de batteries en fin de vie sera de 21 000 tonnes en 2025. Toutefois, un nombre beaucoup plus grand de piles sera à recycler, estime-t-on – entre 43 000 et 90 000 tonnes – vu l’ascension exponentielle de la demande pour les véhicules électriques

de la demande pour les véhicules électriques. En ce qui a trait à l’évolution des besoins en matières premières pour la fabrication, on calcule qu’elle fera un bond se situant entre 500 % et 1200 % durant la prochaine décennie. Le lithium (+ 575 %), le graphite (+ 530 %), le cobalt (+ 256 %) et le nickel (+ 1237 %) seront les métaux les plus convoités. Rappelons que deux projets de mine et d’usine de transformation de graphite seraient sur le point d’aboutir au Québec et que des projets de centre de recyclage sont en émergence.

« Le Québec, bien qu’il ne compte qu’un petit nombre d’acteurs au sein de sa filière des batteries lithium-ion en comparaison aux pays asiatiques (Chine, Corée, Japon), peut miser sur un certain nombre d’atouts afin de se positionner favorablement au sein de l’industrie mondiale, dont : des coûts d’exploitation relativement faibles dans un contexte nord-américain, l’accès à l’énergie propre et abondante, une expertise technologique et industrielle mobilisable, une proximité relative des constructeurs automobiles américains, ainsi qu’une expertise dans la production de matériaux de base et de grande batterie », peut-on lire dans l’étude.

Recommandations

Afin de se positionner comme leader dans la création d’un écosystème de production et de recyclage de batteries au lithium-ion, selon des recommandations émises dans l’étude, le Québec doit d’abord mettre en valeur ses atouts et mettre sur pied une usine de cellules. Une industrie du recyclage reposant sur des procédés d’hydrométallurgie robustes doit être développée, et les installations de recyclage en place doivent être adaptées. « On va supporter les mines, c’est certain. On veut développer le secteur minier et créer un écosystème au Québec, a laissé entendre le ministre de l’Économie et l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. Le gouvernement ne sera pas l’investisseur premier pour les divers projets qui émergeront, mais il agira comme tremplin. »

Catégories : Parc

EMPLOIS

 
VOLKSWAGEN DES SOURCES
Directeur.rice commercial.e
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
VOLKSWAGEN DES SOURCES
Conseiller.ère en vente de véhicules neufs
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
Acura Laval
Directeur.rice du service
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
Hamel Honda
Directeur.trice aux renouvellements - St-Eustache
 
  SAINT-EUSTACHE
  Temps plein
 
 
Hyundai Valleyfield
Préposé.e à la livraison de véhicules - montage de dossiers / directeur.rice commercial.e en « back-up »
 
  SALABERRY-DE-VALLEYFIELD
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES