fbpx

Toyota et Honda se positionnent comme joueurs clés au Québec

Autosphere » Parc » Toyota et Honda se positionnent comme joueurs clés au Québec

Toyota Canada a annoncé l’ajout d’une borne de ravitaillement à hydrogène à la station-service publique présentement en construction, à Québec.

Le constructeur en a fait l’annonce à l’occasion de la journée de presse du SIAM, le 17 janvier. Le centre disposera donc de deux bornes de recharge à hydrogène propre. Les journalistes sur place ont également appris que Honda sera impliqué dans le second projet subventionné d’infrastructure d’approvisionnement et de fabrication de ce carburant à base d’hydroélectricité, à Montréal. Le montant de l’investissement fourni par le constructeur n’a toutefois pas été révélé.

Rappelons que le projet de Québec nécessite des investissements totaux de 5,2 millions de dollars, dont 2,9 millions sont fournis par le gouvernement, par l’entremise de Transition énergétique Québec. Toyota, Ressources naturelles Canada, Harnois Énergies et Hydrogenics sont les autres partenaires impliqués. La station, qui pourra produire jusqu’à 200 kg d’hydrogène par jour, permettra notamment au gouvernement de faire l’essai de son premier parc de Toyota Mirai à pile à combustible, dont les véhicules viennent tout juste d’être livrés.

La construction du centre de ravitaillement de la capitale nationale devrait être terminée en avril.

Développement du marché

Avec cette annonce, Toyota souhaite « ouvrir la voie » au déploiement de véhicules propulsés à l’hydrogène au Québec, indique Martin Gilbert, directeur gestionnaire, Stratégie d’entreprise et Innovation, Toyota Canada.

« À titre de chef de file mondial de production d’hydroélectricité, et avec ces nouvelles technologies mises en place, la province a tout pour devenir un joueur incontournable en production d’hydrogène », croit-il.

Le constructeur a par ailleurs investi dans la formation de premiers répondants pour le fonctionnement de ces véhicules et de techniciens en concession, en plus d’avoir bonifié l’offre de service au bureau régional de Brossard, afin d’offrir tout le soutien technique requis pour le déploiement de cette technologie.

La Mirai, qui n’est toujours pas vendue au détail au Québec, pourrait l’être d’ici 2020, estime Martin Gilbert.

Du côté de Honda Canada, Jean-Marc Leclerc, vice-président principal, Ventes et Commercialisation, explique que la voiture à propulsion à hydrogène développée par la marque, la Clarity, est déjà vendue au détail en Californie et pourrait bientôt faire l’objet de tests au Québec. La production de masse du véhicule pourrait toutefois mettre quelques années.

Quant au NEXO 2019 de Hyundai, il devrait être à la portée des consommateurs de la Belle Province d’ici peu, en 2019. Le VUS à pile à combustible présente une autonomie évaluée à 600 km.

De l’électrique aussi

Hydro-Québec a annoncé récemment l’ajout de 1600 bornes de recharge électrique rapide sur dix ans à son réseau public. Le Circuit électrique, soit le réseau de bornes de recharge de la société d’État, a précisé qu’une centaine de stations seront mises en place dès cette année en plus des 22 qui ont déjà été mises en service depuis le début de 2019.

Le but de l’exercice est d’étendre le réseau dans les secteurs du Québec moins bien desservis actuellement, tels que la Mauricie, la Côte-Nord, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et l’Abitibi-Témiscamingue. Des stations seront également implantées dans les zones plus achalandées afin de les désengorger durant les heures de pointe, principalement en bordure des autoroutes. Hydro-Québec prévoit notamment installer 10 « superstations » de recharge de quatre bornes, ainsi que 40 bornes rapides sur la rive nord et 20 bornes rapides sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X