fbpx

Une navette 100 % autonome à Candiac

Autosphere » Parc » Une navette 100 % autonome à Candiac

Le premier projet pilote au pays de navette entièrement autonome sur voie publique sera déployé à Candiac. Le véhicule 100 % électrique devrait être en service dès la fin du mois d’août.

La navette effectuera des trajets de 2 km gratuitement, entre le stationnement incitatif de la Ville et l’intersection des rues Marie-Victorin et Montcalm Nord, arrêtant à plusieurs endroits sur son passage, notamment devant l’hôtel de ville, une résidence pour aînés, et plusieurs commerces locaux. Le produit développé par le Groupe Keolis et NAVYA pourra rouler jusqu’à 25 km/h, avec une capacité maximale d’embarquement de 15 passagers.

« C’est le premier projet-pilote de véhicule autonome au Québec, et une première au Canada pour ce type de navette sur la voie publique », indique André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports. Il ajoute que d’autres initiatives semblables seront déployées dans les prochaines années. « On vise non seulement le transport des personnes, mais aussi celui des marchandises. Je ne pourrais pas dire combien de projets seront lancés pour l’instant, mais ils toucheront plusieurs créneaux, notamment celui du camionnage. »

Des tests durant l’hiver

Le projet, au total, nécessite des investissements de 750 000 $, dont 350 000 $ sont fournis par le gouvernement du Québec. Le reste est assumé par Keolis Canada.

La navette sera au service de la population gratuitement durant toute la prochaine année, à l’exception des quatre mois que compte l’hiver.

« Elle sera en fonction, mais elle n’accueillera pas de passagers durant cette période, par mesure de sécurité, précise Marie Hélène Cloutier, de Keolis Canada. De décembre à avril, nous ferons des tests afin de voir comment nous pouvons adapter la technologie à l’hiver québécois. »

Actuellement, ajoute-t-elle, le véhicule peut circuler à une température allant jusqu’à –10 degrés Celsius. Des analyses quant à la fiabilité de la batterie, notamment en cas de froid extrême ou encore en cas de verglas ou de tempête doivent être effectuées.

Le produit développé par le Groupe Keolis et NAVYA pourra rouler jusqu’à 25 km/h, avec une capacité maximale d’embarquement de 15 passagers. Il est 100 % électrique et 100 % autonome.

Bien que la navette soit entièrement autonome, un opérateur sera présent en tout temps pour répondre aux questions des usagers et aussi pour intervenir en cas de besoin.

Est-ce que le véhicule pourrait éventuellement accueillir des passagers, et ce, sans même qu’un opérateur ne soit sur place ?

« À Paris, des tests ponctuels sont effectués avec des navettes sans opérateur à l’intérieur. Cependant, il y en a qui surveillent de l’extérieur. On ne sait pas encore comment ça évoluera ici. »

À noter que le produit développé par Keolis et NAVYA a déjà été testé dans le cadre de 25 projets internationaux, notamment en France, à Lyon et à Paris, en Australie et aux États-Unis. Il a déjà transporté 100 000 personnes, et ce, « en toute sécurité », assurent les partenaires impliqués.

Implication de Candiac

Candiac aurait été retenue pour le développement de l’initiative en raison de sa volonté de promouvoir la mobilité durable, mais aussi de s’impliquer dans la réalisation du projet. Depuis quelques années, plusieurs incitatifs au transport collectif y sont proposés, notamment des circuits d’autobus locaux dont l’accès est gratuit.

« Cela fait huit mois que nous travaillons au déploiement du projet de navette autonome, calcule le maire, Normand Dyotte. Pour que tout ceci puisse prendre forme, il a fallu installer des capteurs sur le chemin et faire construire un garage. Il a fallu adapter des infrastructures pour ça. »

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X