fbpx

Prévisions sur cinq ans

Autosphere » Parc » Prévisions sur cinq ans

La plupart des parcs rencontrent les mêmes problèmes.

Pendant que la côte Est était frappée par une série de tempêtes en mars, je me suis rendue dans l’Ouest canadien pour participer à l’AssetWorks Academy, un colloque de cinq jours que l’entreprise organise au bénéfice des usagers de son système. Encore une fois, j’ai été très bien reçue et j’ai apprécié le professionnalisme des organisateurs. J’ai beaucoup aimé animer le panel sur le leadership des dirigeants.

Ce panel réunissait quatre conférenciers récompensés pour leur travail : Greg Mellon, de A. Duie Pyle ; Dan Berlenbach, de la Ville de Long Beach, en Californie ; Mary Joyce Ivers, de la Ville de Ventura, en Californie ; et John Ahrens, de Waste Management. Après avoir parlé de sujets aussi divers que le développement durable, la sécurité, la télématique, les approvisionnements et les ressources humaines, nous avons conclu en demandant à chacun de dire ce qui pour lui serait le plus grand défi des cinq prochaines années.

Les normes en matière d’émissions

À titre de représentant d’une entreprise de transport routier, Greg Mellon s’intéresse aux normes antipollution. Il a souligné que l’EPA suit de près la situation et recommande des changements aux normes concernant les véhicules commerciaux.

L’industrie s’efforce de trouver des façons viables de respecter les nouvelles normes, surtout dans le nord-est, où le climat rend impossible le recours à des carburants alternatifs. Les transporteurs doivent trouver de nouvelles stratégies pour réduire leurs émissions, comme remplacer les vieux camions par des modèles plus écoénergétiques. La conduite responsable et le contrôle des périodes de ralenti les aideront aussi à rencontrer les normes de GES de 2021.

Évolution des technologies

Dan Berlenbach pense que son plus grand défi sera de suivre l’évolution technologique et d’en tirer le meilleur parti. Fondateur d’Intel, Gordon Moore avait remarqué dès les années 60 que la quantité de transistors dans les circuits intégrés doublait aux deux ans et que leur coût chutait en même temps de moitié.

Cette loi est devenue la mesure étalon du changement technologique, et certains estiment qu’il faut plutôt multiplier les chiffres de Moore à la puissance 100. Quels sont les impacts pour les gestionnaires de parcs ? Ils doivent non seulement suivre l’évolution, mais aussi comprendre comment utiliser les données générées.

L’attention au volant

Mary Joyce s’inquiète des distractions au volant. Comme les adolescents écrivent cinq fois plus de textos que les adultes, elle craint que le problème ne s’aggrave quand les ados seront adultes.

La solution ? Un ensemble de technologies servant à enrayer l’usage du cellulaire au volant et, surtout, une culture organisationnelle qui ne tolère plus le risque. Une telle culture devra s’appuyer sur trois éléments essentiels :

  1. Tous les employés devront pouvoir reconnaître les risques et y remédier.
  2. Chaque employé pourra et devra intervenir auprès d’un collègue, peu importe sa position hiérarchique, s’il observe un comportement à risque ; il en ira de même pour les comportements sécuritaires.
  3. La sécurité fera partie du travail quotidien. Elle ne sera plus considérée comme un aspect parallèle abordé lors des réunions ou aux changements de quarts. La sécurité devra faire partie de toutes les conversations et de chaque prise de décision.

La préparation de la relève

John Ahrens se préoccupe quant à lui de la transition entre les générations et de la préparation de la relève. Les entreprises sont-elles prêtes à voir 76 millions de baby-boomers partir à la retraite dans la prochaine décennie ?

Selon certaines prévisions, il pourrait y avoir quatre millions de postes à pourvoir à court et moyen terme chez nos voisins du Sud. En outre, les jeunes susceptibles d’occuper ces emplois n’ont pas nécessairement les compétences nécessaires. En scrutant les secteurs liés à son entreprise, M. Ahrens s’inquiète de leur capacité d’attirer non seulement des mécaniciens, mais aussi des chauffeurs pour les camions à ordures.

Une foule de problèmes et de solutions ingénieuses ont été examinés au cours de l’après-midi. La plupart des entreprises participantes, qu’elles soient privées ou publiques – et peu importe leur secteur –, seront confrontées aux mêmes défis. Leurs représentants ont d’ailleurs apprécié les conseils et les témoignages émis lors de cette rencontre.

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X