fbpx

La voiture autonome n’est pas pour demain

Autosphere » Parc » La voiture autonome n’est pas pour demain

Larry Hutchinson, président de Toyota Canada, a rappelé lors d’une conférence de presse tenue cette semaine à Toronto que la voiture autonome, bien qu’elle évolue rapidement, ne débarquera pas sur nos routes de sitôt.

M. Hutchinson est d’avis que la voiture autonome offre des opportunités fabuleuses pour l’industrie automobile, mais cela ne veut pas dire que son arrivée aura lieu demain. « L’automatisation des véhicules va révolutionner la mobilité et transformer la société plus profondément encore qu’a pu le faire le passage de la calèche au modèle T », affirme l’orateur principal de la conférence.

Selon lui, la sécurité n’est qu’un des aspects révolutionnaires de l’avènement de la voiture autonome, mentionnant que cette technologie diminuera les embouteillages et augmentera la mobilité pour plusieurs segments de la population.

Encore beaucoup de travail

Cependant, il y a beaucoup de travail à faire avant que les voitures autonomes deviennent la norme. La règlementation, l’infrastructure, l’éthique et l’intérêt du consommateur ne sont que quelques-uns des points à considérer pour son implantation. « Nous croyons que le désir de conduire persistera ; certains refuseront d’être de simples passagers » affirme-t-il.

Histoire de donner l’heure juste aux concessionnaires et aux acteurs de l’industrie, M. Hutchinson termine en soulignant que « le nombre croissant de véhicules automatisés rendra l’expérience vécue chez le concessionnaire plus riche et plus profitable pour le client. Les concessionnaires deviendront plus importants que jamais, estime-t-il, et l’industrie bénéficiera de nouvelles occasions d’affaires, de nouvelles sources de revenus et de nouveaux domaines de croissance. »

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X