fbpx

La Renaissance d’une icône

Autosphere » Parc » La Renaissance d’une icône

L’arrivée d’une Continental nouveau genre confirme la volonté des stratèges de Lincoln de « réinventer » cette marque bientôt centenaire.

Après une quinzaine d’années d’absence au sein de la gamme Lincoln, la Continental est de retour. Cette nouvelle interprétation d’une icône maintes fois associée aux vedettes hollywoodiennes et à la Maison-Blanche démontre que la tradition a toujours sa place au sein d’une marque de produits de luxe.

L’apparition de cette Continental s’inscrit dans une stratégie de « réinvention » de la marque Lincoln à laquelle Ford a donné un nouveau nom en 2012 (Lincoln Motors Company), suivi, deux ans plus tard, d’un porte-parole de notoriété internationale (l’acteur Matthew McConaughey).

Cette Continental, qui a fait ses débuts au Canada en septembre 2016, remplace la Lincoln MKS, un modèle lancé huit ans plus tôt.

Elle est assemblée à l’usine Ford de Flat Rock, au Michigan, et se décline en deux versions baptisées Select et Reserve. Cette dernière, que le constructeur a également désignée par l’appellation Ultra dans certaines publicités, bénéficie de la dotation la plus étoffée.

La Continental Reserve dispose aussi du moteur le plus puissant de la gamme. Ce V6 biturbo de 3,0 L, qu’elle partage avec la Lincoln MKZ Ultra, lui procure 400 ch. La Select, pour sa part, reprend le moteur de 2,7 L de l’utilitaire MKX, autre V6 biturbo qui développe 335 ch.

Ces deux moteurs, qu’on alimente de carburant régulier, entraînent les quatre roues par le biais d’une boîte de vitesses automatique à 6 rapports dotée d’un mode manuel et d’une transmission intégrale. Car, au Canada, le constructeur n’offre pas de Continental à roues motrices avant comme chez nos voisins du sud.

Un luxe discret

Les concepteurs de Lincoln ont misé sur une dotation sophistiquée et un luxe discret pour ce nouveau porte-étendard de la marque. Le système de détection d’approche du conducteur, qui fait apparaître un « tapis de lumière » devant les portières dès que ce dernier se trouve à 2,4 m, en témoigne. Pour Solomon Song, directeur du design extérieur de Lincoln, c’est comme lui « souhaiter la bienvenue avec le sourire ».

Dans le même esprit, le mécanisme de loquet électronique e-Latch des portières facilitera son embarquement, tout en rehaussant le design de cette berline.

L’aménagement intérieur suggère également un faste évident avec un grand choix de selleries de cuir devant habiller les sièges et d’essences de bois (noyer ou frêne) servant à orner le tableau de bord et la console centrale.

Cette opulence s’exprime plus encore dans la Continental Reserve par sa climatisation à triples zones et ses chaînes audio à 13 ou 19 haut-parleurs conçues pour ravir les grands mélomanes, sans oublier cet ensemble « Sièges arrière » qui élève cette berline au rang de voiture de maître.

Divisée par une large console, la banquette se transforme alors en deux places spacieuses et accueillantes dotées de coussins chauffés et ventilés, avec support lombaire ajustable et dispositif de massage.

Exclusivités pour les parcs

Pour les gestionnaires de parcs, Ford propose une variante dotée d’un V6 atmosphérique de 3,7 L et 305 chevaux qui entraîne également les quatre roues.

Cette Continental est équipée de sièges à « revêtement doux au toucher » avec empiècements microperforés en cuir et elle est livrée avec des roues en alliage peint de 18 po.

Cette voiture dispose également d’un ensemble Équipements de technologie voiturier plus étoffé.

Rappelons, enfin, qu’en juillet, l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), un organisme indépendant des États-Unis qui évalue le niveau de sécurité des véhicules populaires, a attribué à la Continental 2017 sa meilleure cote : « Top Safety Pick+ », preuve que le luxe et la sécurité peuvent faire bon ménage.

Caractéristiques :

Véhicule

Lincoln Continental 2017

Prix de détail suggéré

56 650 $ – 60 150 $

Moteurs

V6 biturbo 2,7 L, 335 ch, 380 lb-pi; V6 biturbo 3,0 L, 400 ch, 400 lb-pi; V6 3,7 L, 305 ch, 280 lb-pi.

Transmission

Automatique à 6 rapports

Consommation du véhicule d’essai

12 L / 100 km (V6 biturbo 3,0 L)

Catégories : Parc

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X